L'organisation "État islamique" s'approche de Bagdad
L'organisation "État islamique" s'approche de Bagdad © Stringer

Quatorze personnes soupçonnées de recruter pour le compte de l'Etat islamique en Syrie et en Irak ont été arrêtées par les autorités espagnoles et marocaines, a annoncé mardi le ministère espagnol de l'Intérieur.

Fruit d'une collaboration des services de sécurité espagnols et marocains, l'opération a permis de procéder à 13 interpellations au Maroc et une autre dans la petite ville de San Martin de la Vega, près de Madrid.Les individus arrêtés "font partie d'un réseau chargé de d'attirer et d'envoyer des combattants étrangers rejoindre les rangs de l'organisation terroriste Daech dans la région syro-irakienne qu'elle contrôle", précise le ministère.Les suspects prévoyaient également des attaques en Espagne et au Maroc.

Ils voulaient reproduire au Maroc et en Espagne les massacres commis par les membres de Daech afin de créer un climat de psychose et d'instabilité

ajoute le communiqué du ministère.

L'opération a été lancée lorsque la police espagnole a repéré un suspect qui avait des relations professionnelles et sociales dans l'enclave de Melilla, au Maroc, a précisé le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernandez.Elle intervient quelques jours après l'arrestation d'Ayoub el Khazzani , le tireur présumé du Thalys Amsterdam-Paris. Ce Marocain de 26 ans a vécu en Espagne en 2014 avant de s'installer en 2015 en Belgique. Selon une source proche de l'antiterrorisme espagnol, il s'est rendu en Syrie après son séjour en France, où il serait retourné par la suite.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.