Le Royaume-Uni a annoncé ce mercredi qu'un vaccin contre le Covid-19, produit par Pfizer et BioNTech, a été autorisé par les autorités sanitaires du pays. Dès la semaine prochaine, la campagne de vaccination commencera dans tout le pays, le plus touché en Europe par le virus.

Le vaccin Pfizer/BioNTech sera disponible en début de semaine prochaine au Royaume-Uni
Le vaccin Pfizer/BioNTech sera disponible en début de semaine prochaine au Royaume-Uni © AFP / KARL-JOSEF HILDENBRAND

Le Royaume-Uni, pays d'Europe le plus touché par le Covid-19 avec près de 59 000 morts et 1,6 million de cas positifs, va devenir le premier pays au monde à vacciner sa population.

Le gouvernement britannique a annoncé ce mercredi qu'un vaccin contre le Covid-19, co-produit par l'Américain Pfizer et l'Allemand BioNTech, avait été validé par les autorités sanitaires : "Le gouvernement a accepté la recommandation de l'Agence indépendante des médicaments et des produits de santé (MHRA) d'approuver l'utilisation du vaccin contre le Covid-19", déclare un porte-parole.

Un vaccin disponible dès la semaine prochaine pour les plus fragiles

Le porte-parole du gouvernement britannique avance que cette autorisation "fait suite à des mois d'essais cliniques rigoureux et d'une analyse approfondie des données par les experts qui ont conclu que le vaccin répondait à des normes strictes de sécurité, qualité, et efficacité". Selon ces résultats, obtenus à grande échelle, le vaccin est efficace à 95%.

Le vaccin Pfizer/BioNTech sera donc disponible "dès la semaine prochaine, dans tout le pays", avance le gouvernement britannique. Les personnes prioritaires pour en bénéficier seront les résidents des maisons de retraite, les personnes âgées et vulnérables, ainsi que le personnel soignant. Les vaccins ne seront pas obligatoires, avait déjà prévenu en novembre le Premier ministre Boris Johnson, tout en déclarant que "tout le monde devrait être pro-vaccin".

Dans un premier temps, le Royaume-Uni a commandé 40 millions de doses pour 2020/2021, ce qui suffit à vacciner 20 millions de personnes avec 2 doses par personne, sachant que le pays compte 66 millions d'habitants. 

Vers une "réduction du nombre d'hospitalisations de personnes à haut risque"

Dans un communiqué, le PDG de Pfizer parle d'un "moment historique". Ugur Sahin, le patron du laboratoire BioNTech, qui a co-produit le vaccin, fait aussi part de son optimisme : 

"Nous nous attendons à ce que le déploiement du vaccin au Royaume-Uni réduise le nombre d'hospitalisations de personnes à haut risque."

Dans un tweet ce mercredi matin, le Premier ministre conservateur Boris Johnson, lui-même touché par le Covid-19 et placé en réanimation en avril dernier, s'est félicité et parle d'une nouvelle "fantastique : c'est le vaccin qui nous permettra de reprendre possession de nos vies et de relancer l'économie", écrit le chef du gouvernement, alors que le pays sort tout juste d'un nouveau confinement d'un mois. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Nous sommes le premier pays au monde à bénéficier d'un vaccin approuvé cliniquement", a quant à lui tweeté le ministre de la Santé Matt Hancock. "L'aide est en chemin, nous sommes prêt à commencer la vaccination en début de semaine prochaine", écrit-il. 

Enfin, le leader de l'opposition travailliste, Keir Starmer, parle d'une nouvelle "fabuleuse" et demande à ce que les vaccins soient déployés "rapidement et en toute sécurité dans le pays".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix