MH17 : un proche d'une victime
MH17 : un proche d'une victime © REUTERS/Samsul Said

La présence de passagers français à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine reste possible mais n'est toujours pas confirmé. L'avion transportait 298 passagers et les membres d'équipage.

Selon le dernier décompte fourni par Malaysia Airlines vendredi matin, 154 Néerlandais étaient à bord, 43 Malaisiens (dont 15 membres d'équipage), 27 Australiens, 12 Indonésiens, neuf Britanniques, quatre Allemands, cinq Belges, trois Philippins, un Canadien. La nationalité des autres passagers est en cours de vérification.

Des victimes françaises ?

Après avoir annoncé la présence d'au moins quatre Français dans l'avion, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius est revenu sur ses déclarations affirmant n'avoir aucune certitude sur le sujet. Vendredi matin, sur France Inter, Frédéric Cuvillier, le secrétaire d'Etat aux Transports, a expliqué attendre l'identifications des dernières victimes pour savoir si parmi elles il y a des Français avant que François Hollande confirme qu'il n'y avait aucun Français dans l'avion .

Plusieurs passagers étaient en route vers l'Australie pour participer à la conférence internationale sur le sida

Selon des informations de la presse australienne, une centaine des passagers étaient des chercheurs, des praticiens et des activistes spécialisés dans cette maladie et qui devaient prendre un vol pour Melbourne une fois arrivés à Kuala Lumpur. Parmi eux, figure le chercheur néerlandais Joep Lange, figure internationale de la lutte contre le sida.

MH17 : le nombre de victimes
MH17 : le nombre de victimes © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.