La Grèce prévoit qu'elle devra faire face à l'accueil de 100 000 réfugiés
La Grèce prévoit qu'elle devra faire face à l'accueil de 100 000 réfugiés © corbis / Nikolas Georgiou

La commission européenne annonce un nouveau programme d’aide financière sur trois ans, pour tenter de résoudre la crise migratoire. Un budget humanitaire d’urgence destiné en priorité à la Grèce.

Depuisle début de l'année, ils sont 131.724 migrants à avoir franchi la mer Méditerranée , soit deux fois plus que l'an dernier à la même époque, d’après les chiffres donnés par l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés.

L’Europe, face à cette crise d’ampleur, a décidé de débloquer une nouvelle enveloppe inédite : 700 millions d’euros en trois ans, dont 300 millions dès cette année, puis 200 millions en 2017 et 2018 .

Une aide destiné aux pays accueillants

Cette aide ne concerne donc plus seulement les pays pauvres, terres d’origine de ces réfugiés, mais surtout les ONG des pays d’accueil, qui font face à un afflux quasi ininterrompu depuis des mois .

Une bonne partie de la nouvelle enveloppe devrait renforcer les moyens de la Grèce , puisqu’Athènes réclamait près de 480 millions d’euros , afin de financer l’accueil de 100 000 nouveaux arrivants. Chaque jour, près de 2000 personnes franchissent encore la Méditerrannée , et près de 10 000 réfugiés sont toujours bloqués à la frontière grecque et la Macédoine.

Migrants : la dangereuse traversée de la Méditerranée
Migrants : la dangereuse traversée de la Méditerranée © Radio France / Idé