Combattants de l'organisation État islamique en Irak
Combattants de l'organisation État islamique en Irak © Reuters

Une dizaine d'anciens militaires français vont combattre le Groupe Etat Islamique en Irak. Ces hommes et ces femmes ont servi dans différents corps de l’armée : la Légion, les Forces Spéciales, l’Armée de Terre, la Marine. Certains seraient encore dans l'armée, sur le point de démissionner. Tous insistent sur le fait qu'ils ne sont pas des mercenaires, pas des barbouzes, car ils ne seront pas rémunérés en Irak. Ils se disent motivés par l’écœurement de voir des massacres du Groupe Etat Islamique là-bas et par les attentats en France.

Notre pays et même l’Europe ont l’air de vouloir fermer les yeux là-dessus […] et il y a que sur place que je peux me sentir utile et que je pourrai me dire ‘là enfin tu fais ton devoir’ explique Ach

Ils ont même une page Facebook sur laquelle ils lancent un appel de fonds. Pour le moment, quelques centaines d'euros récoltés sur les 20.000 jugés nécessaires pour les casques, les gilets tactiques, les rations. "Les armes, elles, seront données par les Peschmergas" précise Ach, car elles ne peuvent être achetées en Europe. Les caméras Go Pro qu'ils emporteront avec eux pourraient aussi leur rapporter de l'argent à leur retour. Ils espèrent revendre les images à des sociétés de production.

►►►ECOUTER | le reportage de Mathilde Lemaire sur France Inter

►►►ALLER PLUS LOIN | l'enquête de Mathilde Lemaire sur France Info

Derniers articles
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.