La plupart des Erythréens arrivent en France en train, avec des billets SNCF en règle, mais pas de papiers.
La plupart des Erythréens arrivent en France en train, avec des billets SNCF en règle, mais pas de papiers. © PHOTOPQR/NICE MATIN / Eric Dulière

Selon le Figaro, de plus en plus de femmes et d’enfants originaires de la corne de l’Afrique sont interpellés en France en situation illégale par la police aux frontières, alors que le nombre d’Erythréens débarquant sur le sol italien connaît une explosion ces derniers mois.

Selon le Figaro, les arrestations de la police aux frontières (PAF) ont fait un bond faramineux. Depuis le mois d’avril, surtout. Entre janvier et avril 2014, 68 Erythréens étaient arrêtés dans le sud de la France. Les mois suivants, les interpellations se seraient chiffrées par milliers, pour atteindre 5.235 au premier semestre.

Ces statistiques de la direction zonale sud de la Police aux frontières, auraient donné lieu, toujours selon le Figaro, à une réunion « exceptionnelle » sur le sujet en préfecture de Nice le 9 juillet . Auraient été présents : le préfet des Alpes-Maritimes, ainsi qu’une trentaine d’agents de haut-rang de Menton, à Nice, en passant par les Alpes-de-Haute-Provence. Des représentants de la SNCF étaient également conviés.

C'est un scandale d'état !

Mais pas la mairie de Nice. Christian Estrosi, son maire UMP est outré :"Je découvre avec stupéfaction cette réunion qui s'est tenue secrètement, et qui confirme mes inquiétudes sur le flux continu de l'immigration clandestine."

Christian Estrosi était l'invité du 13h de Patrick Boyer

Une conséquence de l’explosion de l’immigration maritime en Italie.

Les bateaux de fortune ne cessent d’accoster sur les plages de Lampedusa. Durant les 6 premiers mois de l’année 2013, 7.913 migrants étaient interpellés sur le sol italiens. De janvier à fin juin 2014, la donne a été multipliée par 10, pour atteindre 61.591 personnes. 31% d’entre elles viennent de la corne de l’Afrique, principalement d’Erythrée, selon leurs dires.

Pourquoi les Erythréens quittent-ils en masse leur pays ? La réponse de David Bozzini, anthropologue, spécialiste del'Erythrée, joint par Aurélien Colly

La situation est assez dramatique et exceptionnelle depuis la guerre entre l'Erythrée et l'Ethiopie. [...] Entre 2.000 et 4.000 personnes fuient chaque mois le pays.

Selon le ministère de l’Intérieur, la France n’est qu’un pays de transit. Une fois en Italie, la plupart des Erythréens tentent de rejoindre l’Allemagne ou le Royaume-Unis, où se trouvent les communautés les plus importantes en Europe.

►►► ALLER PLUS LOIN |Les routes de l'immigration clandestine

Erythrée carte
Erythrée carte © ide
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.