des militants de Daech de Tabqa se félicitent d'une victoire militaire d'EI
des militants de Daech de Tabqa se félicitent d'une victoire militaire d'EI © Reuters /

Sur le chemin du jihad, les femmes sont de plus en plus nombreuses et en particulier les Françaises ! Selon un rapport des services de renseignement auquel France Inter a eu accès en exclusivité, 220 Françaises se trouvaient au mois de décembre 2015 dans les rangs de l'organisation terroriste, en Syrie et en Irak.

Toujours selon les agents du renseignement, un tiers de ces femmes qui ont rejoint Daech sont des converties à l'islam - chez les hommes la part des convertis serait deux fois moins importante.

Donc, 220 femmes sur un total de 600 Français localisés en Irak et en Syrie, le calcul est simple à réaliser : les femmes représentent désormais 35 % du contingent français de l'organisation Etat islamique. La part des femmes était "seulement" de 10 % en 2013. Dernier chiffre significatif : un tiers de ces femmes sont des converties à l’islam alors que la part des convertis chez les hommes est deux fois moins importante.

Le phénomène inquiète les autorités car il ne cesse de s'intensifier. Pour autant, aucune Française ayant rejoint l'organisation état islamique ne participe aux combats, écrivent les agents du renseignement. Les femmes ne prennent pas les armes, en tout cas pour l’instant.

Ces femmes ont quitté la France pour mener un djihad familial. Certaines ont rejoint leur mari déjà sur zone. Les autres ont pour projet d'épouser un combattant.

Mots-clés: