Ce sera le premier affrontement seul à seul de toute cette campagne entre les deux candidats à l'élection présidentielle du 3 novembre. Dans la nuit de mardi à mercredi, le démocrate Joe Biden et le président républicain Donald Trump vont s'affronter en direct à la télévision.

Donald Trump et Joe Biden vont s'affronter lors du premier débat télévisé mardi 29 septembre 2020
Donald Trump et Joe Biden vont s'affronter lors du premier débat télévisé mardi 29 septembre 2020 © Getty / Mark Reinstein/Corbis et Preston Ehrler/SOPA Images/LightRocket

Avant un débat politique télévisé, qui plus est un débat dont l'enjeu est l'élection présidentielle américaine, les candidats se préparent. En cette année si particulière, comment se passe la préparation des candidats Donald Trump et Joe Biden ? 

Sont-ils prêts ? 

Donald Trump, qui parcourt les Etats-Unis pour faire campagne, a déclaré qu'il n'avait pas eu le temps de se préparer car il devait aussi "assurer son rôle de président" :

"On peut dire que je me prépare chaque jour en faisant ce que je fais", a-t-il dit sur Fox News

Mais en réalité, il a participé il y a deux semaines à un meeting télévisé qui lui a permis de s'échauffer en répondant aux questions de la salle de la part d'électeurs de tous bords. Et le président américain a tout de même reconnu dimanche que l'ancien gouverneur du New Jersey Chris Christie et son propre avocat et ami très proche Rudy Giuliani l'ont aidé à se préparer au débat de ce mardi. Le président a déclaré que les deux hommes ont joué le rôle de Joe Biden lors de sa préparation. Tout en prévenant : 

"Parfois, en vous préparant, vous pouvez en faire trop", a déclaré Donald Trump en conférence de presse dimanche

De plus, Trump et son équipe ont étudié des vidéos de précédents débats auxquels Biden a participé afin de trouver des angles d'attaque, selon Fox News. Et les conseillers de Donald Trump lui ont fait voir des extraits de débats de Joe Biden lors de pauses à bord de l'avion présidentiel Air Force One, explique CBS.

De son coté, Joe Biden a la réputation d'être un bon débatteur. Il avait d'ailleurs mis K.O. le jeune républicain Paul Ryan lors du débat pour le poste de vice-président en 2012, alors qu'il se présentait aux cotés de Barak Obama. 

Cette fois-ci, Joe Biden semble plutôt serein à la veille de cet exercice. Il affirme "être très bien préparé"

"Je suis préparé à y aller et montrer où et pourquoi il a échoué et pourquoi je pense que mes réponses seront plus à même d'aider le peuple américain, l'économie américaine et nous"

Joe Biden s'attend à entendre des mensonges et des fausses informations de la part de Donald TRump, mais selon le New York Times, "il ne compte pas s'attarder à faire du fact checking". Le New York Times pour qui ce débat est pour Joe Biden "le débat le plus important de sa vie". Joe Biden aurait déclaré à des donateurs :

"J'espère que ce mec ne va pas me contraindre à me bagarrer !"

C'est l'ancien conseiller de Barack Obama Bob Bauer qui a joué le role de Donald Trump lors de "faux débats" d'entrainement selon Fox News. Il a conseillé le candidat Obama en 2008 et en 2012 mais aussi Bill Clinton lors de son procès en 1999.

Un véritable jeu de rôle

Car pour entraîner leurs candidats avant un débat, les équipes de campagne font un casting. Elles désignent une personne qui jouera le rôle de l'adversaire lors des répétitions. 

Le conseiller qui a joué le rôle de Donald Trump lors des préparations de Hillary Clinton en 2016, Philippe Reines, avait même poussé à l'époque la ressemblance jusqu'à copier l'apparence et les gestes du candidat Trump. Philippe Reines, un proche conseiller de la candidate démocrate, déclare cette année dans le Washington Post : 

"En 2016, Donald Trump n'avait rien à perdre. En 2020 au contraire, il a tout à perdre !" 

En 2016, pour incarner Trump, Philippe Reines a du se concentrer sur les thèmes de campagne qui "obsédaient" Trump à l'époque : immigration, l'Obamacare, le commerce et les politiciens de Washington. "Quand il était vexé, ses attaques et ses surnoms contre Hillary Clinton étaient simples mais aiguisées. Mais il se défendait rarement. Quelque soient les attaques contre lui, il les balayait vite d'un revers de main." 

"Ses réponses se résumaient de la sorte : 'Je suis génial ! Vous êtes nul !' Puis il digressait pour changer de sujet"

Le jeu de rôles marche aussi pour le débat des candidats à la vice-présidence. La colistière de Joe Biden Kamala Harris sera face à Pete Buttigieg qui jouera le rôle du colistier de Donald Trump Mike Pence. Pete Buttigieg est l'un des anciens candidats à la primaire démocrate. Il a été maire de South Bend dans l'Indiana, et il a souvent attaqué Mike Pence lorsque ce dernier était gouverneur de l'Indiana avant de devenir vice-président de Donald Trump il y a quatre ans.

Trump/Biden va-t-il battre le record de Trump/Clinton ?

Les chaînes américaines s'attendent à des performances historiques en termes d'audience, en raison notamment de la personnalité du président et de toute l'actualité de ces dernières semaines. A ce jour, le débat présidentiel qui a regroupé le plus de personnes devant leur écran est celui de 2016 qui avait opposé Hillary Clinton à Donald Trump, avec 84 millions de téléspectateurs. Le record précédent datait de 1980 où le démocrate Jimmy Carter avait affronté le républicain Ronald Reagan et qui avait attiré 80,6 millions de personnes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.