Le gouvernement a annoncé limiter le prix des masques chirurgicaux à 95 centimes d'euros. Un coût encore bien plus élevé que ceux pratiqués dans certains pays, comme Taïwan ou la Turquie.

Le gouvernement a annoncé plafonner le prix des masques chirurgicaux à 95 centimes.
Le gouvernement a annoncé plafonner le prix des masques chirurgicaux à 95 centimes. © AFP / Denis Meyer

Un prix plafonné à 95 centimes d'euros pour les masques chirurgicaux. C'est ce qu'annonçait chez nos confrères de RTL Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, soit un coût semblable à celui décrété par le ministère de la Santé espagnol. Mais supérieur à la limite de prix imposée par le gouvernement italien, et bien plus haut que les tarifs pratiqués au Maroc, en Turquie ou encore à Taïwan. Combien débourse-t-on pour s'acheter un masque chirurgical dans le reste du monde ?

Maroc : 7 centimes d'euros

Au Maroc, des masques grand public sont vendus 7 centimes d'euros l'unité. Un très faible prix de vente qui a notamment entraîné des situations de pénurie et des spéculations, avec des masques parfois revendus trois fois plus cher que le prix réglementaire, rapporte le Monde.

Turquie : 13 centimes maximum

La Turquie a fixé un prix maximum de 1 livre turque (soit 0,13 centimes d’euros) pour les masques faciaux, a annoncé la semaine dernière le ministère du Commerce. "Les masques peuvent évidemment être vendus moins chers mais jamais plus", a certifié l'ambassade de Turquie en France à LCI.

Taïwan : 15 centimes maximum

Les habitants de Taïwan peuvent se procurer des masques chirurgicaux pour un prix fixé à 5 dollars taïwanais, soit 15 centimes d'euros l'unité.

Portugal : à partir de 50 centimes

Le gouvernement portugais n'a pas limité le prix des masques, mais leur prix est à la baisse, selon le site portugais Eco Sapo. Ainsi, la boîte de cinquante masques chirurgicaux s'échange à partir de 25 euros, soit 50 centimes d'euros l'unité.

Italie : 50 centimes maximum

Pour éviter les excès, le gouvernement italien a annoncé limiter le prix des masques chirurgicaux à 50 centimes d'euros l'unité. Les masques en tissu de fabrication artisanale peuvent aussi être utilisés, à condition qu'ils couvrent le nez et la bouche.

Chine : environ 60 centimes

L'achat d'un masque en Chine coûtait en avril environ 60 centimes, rapporte Le Figaro. Avant la pandémie de coronavirus, les Chinois pouvaient s'en procurer... entre 3 et 4 centimes l'unité. La hausse s'explique par une augmentation des prix pratiqués par les fabricants, et aussi par la colossale et coûteuse logistique mise en place face à l'épidémie de Covid-19.  

Allemagne : 67 centimes, mais jusqu'à 3 euros

En Allemagne, pas d'encadrement des prix et donc des coûts qui varient drastiquement pour les masques chirurgicaux. Les prix changent ainsi selon les pharmacies, indique CheckNews, le service de vérification de l'information de Libération. Compter une quinzaine d’euros pour 10 masques à usage unique, soit 67 centimes d'euros l'unité... et jusqu'à 3 euros le masque dans certains commerces.

Suisse : un prix indicatif de 94 centimes

Nos voisins suisses ont recommandé un tarif pour la vente des masques à usage unique, rapportent nos confrères de franceinfo. Le Surveillant des prix a ainsi évoqué un prix indicatif à l’unité autour d'un franc suisse, ce qui représente 94 centimes d'euros.

France : 95 centimes maximum

Le gouvernement français a décidé de plafonner le prix de vente des masques chirurgicaux à 95 centimes l'unité, a indiqué la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, Agnès Pannier-Runacher. Soit 47,50 euros maximum pour une boîte de 50 masques. La plupart des enseignes de la grande distribution proposent des masques aux alentours de 50 à 60 centimes d'euros. Pour l'opposition de gauche, c'est encore trop : le PCF notamment réclame la gratuité des masques, arguant que ce prix crée une inégalité de fait entre les populations en difficulté financière et les autres.

Espagne : 96 centimes maximum

Le ministre de la Santé espagnol, Salvador Illa, a indiqué fixer le prix des masques chirurgicaux à 96 centimes d’euros maximum l’unité. "Le prix maximal des masques a été fixé en tenant compte de la situation du marché", dit-il, et a pour objectif d’ "éviter les abus."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.