Eric Valmir s'est penché dans "Partout ailleurs" sur une réalité scientifique qui peut surprendre : le bruit facilite la concentration et le silence génère le stress.

On l’appelle « le bruit blanc » . A savoir un son composé de toutes les fréquences, chaque fréquence ayant la même énergie. Grosso modo : un bruit de fond.Les étudiants le recherchent constamment (…) La capacité de concentration serait améliorée de 47% . L’université de Chicago le confirme : l’effet sonore dissipe un sentiment de solitude générateur de stress.

En Corée du Sud,des applications fleurissent sur téléphones et tablettes : elles diffusent des bruits de bars enregistrés dans des quartiers de Séoul ou un balayage de la bande FM en continu. Cela peut-être aussi le son d’un aspirateur ou d’un sèche-cheveux .

2 min

bruit Corée du Sud #PartoutAilleurs

Alors, si vous avez une dissertation à rédiger, un dossier à étudier, un livre à lire... faites comme Philippe Katerine... "montez le son" !

►►► ALLER PLUS LOIN || retrouvez et podcastez "Partout ailleurs" d'Eric Valmir.

►►► ALLER PLUS LOIN || Découvrez l'intégralité de l'émission "Un jour dans le monde" de Nicolas Demorand.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.