Un bateau de migrants secouru au large de l'Italie
Un bateau de migrants secouru au large de l'Italie © Marina Militare / Marina Militare

Nouvel épisode dramatique au large de la Libye : un bateau de pêche transportant des centaines de migrants a coulé dans la Méditerranée. Les naufrages de ce genre se multiplient, l'Organisation internationale des migrations (OIM) recense au moins 2.000 morts depuis le début de l'année. Un chiffre sous-estimé, selon d'autres ONG.

Un bateau de pêche surchargé et des passagers clandestins qui, pour la plupart, ne savent pas nager. Le scénario est loin d'être inédit mais il reste dramatique. Bilan : 400 migrants sauvés, 25 corps repêchés. Même avec un mer calme, le bateau en métal a coulé très vite et selon Federico Fossi, porte-parole en Italie du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), beaucoup de migrants sont probablement restés bloqués dans l'épave.

Le navire a contacté les gardes-côtes italiens qui ont répercuté l'appel à l'aide à deux embarcations du secteur, le "Dignity 1", affrété par Médecins Sans Frontières, et le "Lé Niamh" de la marine irlandaise.

Le début des opérations a entraîné le chavirement du bateau. L'opération de récupération s'est transformée en opération de sauvetage. La correspondance à Rome de Xavier Sartre.

Ces bateaux sont en général si surchargés qu'il suffit qu'un certain nombre de passagers se lèvent en même temps pour qu'ils chavirent, a expliqué un porte-parole des gardes-côtes.

Cinq navires de secours supplémentaires, soutenus par des hélicoptères, ont ét envoyés sur place. Dans la matinée, une militante italienne avait reçu un appel à l'aide d'un bateau transportant au moins 600 personnes. L'eau avait envahi la salle des machines et il n'arrivait plus à avancer. "Probablement le même bateau", selon les garde-côtes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.