le bilan des inondations en serbie et bosnie s'alourdit
le bilan des inondations en serbie et bosnie s'alourdit © reuters

Voilà plus d'un siècle que la Serbie et la Bosnie n'avait connu de telles inondations. Les rivières en crue ont détruit des milliers de maisons, des ponts et des routes dans les deux pays. Ils ont lancé un appel à l'aide internationale.

Le bilan des inondations qui frappent depuis plusieurs jours la Bosnie s'élève à 44 morts. En Serbie voisine, où trois décès avaient jusqu'ici été confirmés, le Premier ministre Aleksandar Vucic a fait état samedi de trois autres morts à Obrenovac. Des soldats et des véhicules amphibies ont été dépêchés dans cette ville de 30 000 habitants, à 30 km au sud-ouest de la capitale Belgrade, pour secourir 700 personnes bloquées dans les étages supérieurs d'une école primaire. Les rues du centre-ville sont toujours sous plus de deux mètres d'eau.

20 000 personnes évacuées d'Obrenova. L'appel à l'aide du joueur de tennis Novak Djokovic. Les précisions de Laurent Rouy.

La rivière Save, un affluent du Danube, a connu une crue historique, avec à un moment une montée des eaux de trois centimètres par heure. Des dizaines de milliers de foyers en Serbie sont privés d'électricité et environ 150 000 en Bosnie. La pluie continuait à tomber samedi et les prévisions météorologiques n'étaient guère optimistes pour dimanche.

En Bosnie, dans la ville frontière de Bijeljina, les autorités préparent l'évacuation de 10 000 personnes. Plus de 15 000 personnes ont déjà été évacuées vers la Serbie. Dans le nord de la Bosnie, des hélicoptères ont procédé à des évacuations dans les villes de Samac et de Modrica. Dans le centre du pays, un millier de personnes, notamment des enfants, des femmes enceintes et des vieillards, ont pu quitter la région de Zeljezno Polje, où des glissements de terrain ont détruit des centaines de maisons.

La Russie et l'Europe apportent leur aide

Deux avions cargos russes Iliouchine-26 ont apporté en Serbie des vivres, des générateurs électriques et des embarcations de sauvetage. L'aide arrive aussi de plusieurs pays européens, comme la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Autriche.

Le Mécanisme européen de réponse aux crises d'urgence, sous l'autorité de l'UE, a sollicité les autorités françaises, a fait savoir le gouvernement français. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, et Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, ont décidé de proposer, avec la Belgique, l'Allemagne et la Pologne, la mise à disposition d'équipes spécialisées pour affronter ce type de situation, précise le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Quarante sapeurs-sauveteurs de l'unité de sécurité civile de Nogent-le-Rotrou, spécialisés dans le sauvetage aquatique, équipés de 14 engins de secours et dix bateaux à moteur (embarcations de sauvetage et barges de transport), ont pris la route samedi matin pour renforcer le dispositif de secours serbe. Ils seront à pied d'÷uvre dès ce soir.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.