Une maison "imprimée" en Chine
Une maison "imprimée" en Chine © Winsun

C'est la prouesse d'une entreprise chinoise qui utilise une imprimante 3D géante pour construire des maisons à base de ciment et de déchets.

La solution à la crise du logement vient peut-être de Chine. La société Winsun Decoration Design Engineering Co. vient de construire 10 maisons en 24 heures. Pas besoin de centaines d'ouvriers mais d'une "imprimante 3D géante".

Imprimante XXL

La machine mesure tout de même 32 mètres de long, 10 mètres de large et 6,60 mètres de haut. Elle utilise comme matériau du ciment et des déchets industriels. L'imprimante dépose le matériau couche par couche, la toiture et la plomberie sont incluses. Le chantier dure moins de 24 heures. Ces maisons existent déjà, elles sont même visitables à Shangaï.

Moins de pollution

Les autorités chinoises sont particulièrement intéressées par ces maisons construites à une vitesse record. Elles pourraient servir à loger des réfugiés en cas de catastrophe naturelle ou à construire des colonies sur Mars ou sur la Lune. Cela intéresse aussi l'industrie du bâtiment car la construction de ces maisons imprimées ne génèrent aucun déchet, ni poussière dans un pays où la pollution est devenu un problème de santé publique.

Pour l'heure, aucune réglementation n'existe en Chine au sujet de ces maisons imprimées. Elles ont en tout cas résisté aux tests de sécurité. Rien n'interdit la fabrication à grande échelle de ces maisons, d'autant plus qu'elles coûteraient deux fois moins cher que les autres.

►►►A ECOUTER AUSSI | L'enquête de la rédaction "Les imprimantes 3D : pour quoi faire ?"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.