Des migrants arrivent à la frontière austro-hongroise
Des migrants arrivent à la frontière austro-hongroise © MaxPPP

Des milliers de migrants pressés de gagner l'Europe du Nord étaient bloqués samedi dans les Balkans de l'Ouest, Croatie, Hongrie et Slovénie se les renvoyant, divisés devant cet exode.

Ils sont encore des centaines à continuer de marcher à travers champs depuis la Serbie en Croatie, poursuivant inlassablement leur long chemin d’exil, alors que la Hongrie a verrouillé sa frontière. Ballotés de frontières en frontières, ils rejoignent le lot des milliers d’autres migrants pressés de gagner l’Europe du Nord, bloqués ce samedi dans les Balkans de l'Ouest, Croatie, Hongrie et Slovénie se les renvoyant, divisés face à cet exode qui ne tarit pas.

175 km de barbelés séparent Hongrie et Serbie

Budapest a annoncé ce samedi avoir achevé la pose de barbelés sur 41 km de sa frontière avec la Croatie. La Hongrie en avait déjà érigé une sur les 175 km de sa frontière avec la Serbie. Après avoir ouvert sa porte aux migrants, Zagreb avait assuré la veille être arrivé à saturation, avec l'arrivée de plus de 17.000 personnes en trois jours. Ses autorités ont reconnu vouloir forcer la main à Budapest en renvoyant les migrants en autocar et en train vers la frontière hongroise.

De la Macédoine à l’Allemagne

Le Premier ministre croate Zoran Milanovic a prévenu que son pays allait continuer alors que Budapest accusait Zagreb d'encourager les migrants à franchir "illégalement" la frontière. Les migrants, dont de nombreux réfugiés syriens, viennent de Grèce après une périlleuse traversée depuis la Turquie pour la plupart. Leur longue marche les conduit à la Macédoine puis la Serbie, d'où ils tentent de gagner l'Allemagne et d'autres pays d'Europe occidentale.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.