[scald=95687:sdl_editor_representation]AMMAN (Reuters) - Deux journalistes occidentaux, un Français Rémi Ochlik et une Américaine Marie Colvin, ont été tués dans les bombardements de l'armée syrienne sur la ville de Homs, rapporte le groupe d'opposition Réseau syrien pour les droits de l'homme.

Rémi Ochlik, 28 ans, est un photographe de guerre qui a fondé sa propre agence de photo et Marie Colvin est une ressortissante américaine installée à Londres et correspondante de guerre pour le Sunday Times qui a couvert de nombreux conflits en Yougoslavie, en Iran, au Sri Lanka et récemment lors du "printemps arabe".

Un témoin a précisé à Reuters qu'un obus a frappé la maison dans laquelle les deux journalistes se trouvaient et qu'ils ont ensuite été touchés par une roquette au moment où ils s'enfuyaient.

Khaled Yacoub Oweis; Pierre Sérisier pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.