nouvelle explosion à volgograd en russie
nouvelle explosion à volgograd en russie © reuters

Une explosion survenue dans un trolleybus à Volgograd a fait au moins 14 morts et 28 blessés, au lendemain d'un attentat suicide dans la gare centrale de cette ville qui a fait 17 morts, et à un mois des JO d'hiver qui débutent le 7 février à Sotchi.

Sur les lieux de l'attentat, le trolley bleu et blanc est réduit à une carcasse, le toit arraché par l'explosion, au milieu d'une chaussée jonchée de cadavres.

L'explosion est survenue peu avant 8h30 (5h30 à Paris) à un arrêt proche du centre-ville de Volgograd,

Le récit de Caroline Larson

En octobre déjà, une kamikaze avait tué six personnes à Volgograd (anciennement Stalingrad), en se faisant exploser dans un bus.

Nous empêcherons par tous les moyens la tenue des JO de Sotchi

Le chef de l'insurrection islamiste du Nord-Caucase, le Tchétchène Dokou Oumarov, a appelé ses partisans dans une vidéo mise en ligne en juillet à recourir à "la force maximale" pour empêcher le président Vladimir Poutine d'organiser les Jeux olympiques d'hiver.

Poutine ordonne un renforcement de la sécurité dans toute la Russie

Le gouverneur de la région de Volgograd, Sergueï Bojenov, a annoncé une réunion d'urgence du gouvernement de la région et un renforcement des mesures de sécurité. Après l'attentat de dimanche contre la gare de Volgograd, Vladimir Poutine avait déjà ordonné aux forces de l'ordre de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires.

Même si elles n'ont pas été revendiquées pour le moment, les enquêteurs fédéraux évoquent un acte terroriste, et ces attaques ravivent les craintes d'une offensive des islamistes du Nord-Caucase, alors que le pays se prépare à accueillir à partir du 7 février les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, à 700 km au sud-ouest de Volgograd.

Le Comité international olympique (CIO) a dit lundi n'avoir aucun doute sur la capacité des autorités russes à assurer la sécurité à Sotchi.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.