A 70 ans, Trump devient ce 8 novembre 2016 le 45e président des Etats-Unis. Il ne prendra ses fonctions qu'après sa prestation de serment, le 20 janvier prochain.

USA 2016 : Donald Trump lors de son discours de victoire
USA 2016 : Donald Trump lors de son discours de victoire © AFP / Chip Sodomevilla

Donald Trump n'est pas un politicien. C'est un homme d'affaires. Et c'est l'une des raisons pour lesquelles il a été élu. Il a construit sa campagne contre l'establishment et contre Washington.

Il a surgi dans la campagne des primaires des républicains en faisant presque rire le parti. Puis, petit à petit, il a bien fallu que les élu de son camp se rendent à l'évidence : Trump a remporté la primaire et donc l'investiture du parti. Il a alors moins fait rire.

USA 2016 :  l'homme d'affaire Donald Trump  remporte la présidentielle
USA 2016 : l'homme d'affaire Donald Trump remporte la présidentielle © Visactu

Après son élection, il a modifié son profil Twitter en rajoutant "Président des États-Unis" et a twitté :

Traduction : "Quelle belle soirée ! L'homme et la femme oubliés ne le seront plus. Nous allons nous rassembler comme jamais."

Qui dans son équipe?

On ignore qui entourera précisément Donald Trump à la Maison Blanche. Il a très peu révélé de noms, si ce n'est celui de Steven Mnuchin, le trésorier de sa campagne présidentielle, qui pourrait devenir secrétaire au Trésor selon la chaîne de télévision Fox Business Network. Steven Mnuchin, un ancien associé de la banque GoldmanSachs, a créé le fonds d'investissement Dune Capital Management

Trump a surtout misé sur sa famille pendant toute sa campagne, et ses enfants pourraient jouer des rôles essentiels par la suite.

USA 2016 : la galaxie familiale de Donald Trump
USA 2016 : la galaxie familiale de Donald Trump © Visactu

Un programme encore flou

De nombreuses questions restent sans réponse dans le programme de Trump. Mais le milliardaire populiste a tout de même misé sur quelques points clés pour séduire les électeurs : une politique sociale maintenue à la portion congrue, un discours musclé (voire caricatural) sur l'immigration, une législation sur les armes réduite à son minimum.

USA 2016 : le programme protectionniste de Trump
USA 2016 : le programme protectionniste de Trump © Visactu

En matière de politique étrangère, Donald Trump a esquissé un repli sur soi :

►►►ECOUTER| Les explications de Luc Lemonnier

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.