Dans la nuit de jeudi à vendredi, Donald Trump a annoncé aux Américains, sur son compte Twitter, avoir été testé positif au coronavirus. Il reste en quarantaine à la Maison Blanche, avec son épouse.

Donald Trump a annoncé avoir été testé positif au coronavirus, tôt vendredi matin, sur son compte Twitter.
Donald Trump a annoncé avoir été testé positif au coronavirus, tôt vendredi matin, sur son compte Twitter. © AFP / Saul Loeb

Le président américain Donald Trump, âgé de 74 ans, a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi qu'il avait été testé positif à la Covid-19, tout comme sa femme Melania, et qu'il se mettait en quarantaine. "Ce soir, la Première dame et moi-même avons été testés positifs au Covid-19", a tweeté le président de la première puissance mondiale, actuellement en campagne pour sa réélection. "Nous allons entamer notre quarantaine et le processus de rétablissement immédiatement. Nous nous en sortirons ENSEMBLE!", a-t-il ajouté. La nouvelle (rendue publique un peu avant 1h du matin heure locale) a fait l'effet d'un coup de tonnerre, poussant les chaines de télévision à se mettre en édition spéciale. 

"Je publie les informations suivantes avec la permission du président Donald J. Trump et de la Première dame Melania Trump", a indiqué, dans un communiqué, le médecin de la Maison Blanche, Sean Conley. 

"Ce soir, j'ai reçu la confirmation que le président Trump et la Première dame Melania Trump ont été testés positifs au virus SARS-CoV-2. Le président et la Première dame vont tous les deux bien à cette heure, et ils prévoient de rester chez eux à la Maison Blanche durant leur convalescence. L'équipe médicale de la Maison Blanche et moi-même allons maintenir une surveillance étroite, et j'apprécie le soutien apporté par certains des plus grands professionnels médicaux et institutions du pays. Je m'attends à ce que le président continue à assumer ses fonctions sans perturbations pendant sa convalescence, et je vous tiendrai informés de tout futur développement."

J-32 avant la présidentielle

Cette contamination de Donald Trump intervient dans un contexte très particulier et notamment de vives critiques (de ses adversaires, de certains élus y compris dans son propre camp et de certains scientifiques) contre sa gestion de la crise sanitaire. À ce jour, la Covid-19 a fait plus de 207.000 morts aux Etats-Unis. Trump est accusé d'avoir envoyé des signaux contradictoires et confus, mais aussi d'avoir manqué de compassion face aux ravages provoqués par ce virus. Sondage après sondage, une très large majorité d'Américains jugent sévèrement son action sur ce front.

Depuis des mois, le président américain refusait aussi de porter un masque. Ces dernières semaines, il a multiplié les meetings et les réunions publiques et c'est aujourd'hui un scénario cauchemar pour son équipe de campagne : il doit d'ores et déjà annuler son meeting en Floride et on ne sait pas s'il pourra participer au prochain débat contre Joe Biden, prévu le 15 octobre à Miami.