Capture du site "Je donne mon ivoire"
Capture du site "Je donne mon ivoire" © IFAW

C'est une opération inédite en France : depuis vendredi, l'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) organise une opération de collecte d'ivoire auprès des particuliers. Objectif : donner ces objets pour court-circuiter les braconneurs.

Si vous avez de l'ivoire sous forme de défenses ou de bibelots, et que vous ne savez pas comment vous en séparer, cette opération est faite pour vous. Vous pouvez désormais prendre contact avec Ifaw, qui vous propose de récupérer ces objets et de faire un geste contre le braconnage des éléphants dans le monde .

► ► ► SUR LE WEB | Tout savoir sur l'opération sur le site de l'IFAW

Une opération inédite et millitante, Philippe Randé

Un éléphant est tué toutes les 15 minutes à travers le monde, et c'est pour lutter contre ce braconnage que l'ONG s'attaque au commerce de l'ivoire. En France, de nombreuses défenses d'éléphants sont exportées chaque année, selon Céline Sissler-Bienvenu, directrice d'Ifaw France. "En 2014, il y a eu trois tonnes d'ivoire exportées vers l'étranger", explique-t-elle. "Cette opération que nous lançons, c'est un appel citoyen ".

C'est même la seule solution pour s'en débarasser : il y a quelques jours,le gouvernement français a décidé de ne plus délivrer d'autorisations pour exporter de l'ivoire brut en dehors de l'Union européenne .

Envoyer un signal fort : l'ivoire n'a pas de valeur

Aujourd'hui même les muséums, parfois sollicités, n'ont pas les moyens de récolter des défenses. D'où cette opération "Je donne mon ivoire". Des dons très encadrés.

Nous allons avoir un entretien personnalisé avec la personne qui souhaite se séparer de son ivoire. Aujourd'hui, on sait que sur le trafic d'ivoire, les réseaux mafieux se sont positionnés. Nous devons prendre des mesures sécuritaires... Et tout est complètement secret.

La destruction de l'ivoire permet d'éviter qu'il ne soit mis sur le marché, et donc qu'il stimule la demande et donc qu'il encourage le braconnage des populations d'éléphants. Cela permet aussi d'envoyer un signal fort : "l'ivoire n'a aucune valeur commerciale, économique ou artistique" .

En France seule l'ivoire entrée dans l'Union européenne avant 1990 peut être vendu.

Pour prendre contact avec l'association :

  • par mail SmVEb25uZU1vbkl2b2lyZUBpZmF3Lm9yZw==

  • par téléphone au 03 26 48 05 48
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.