Un homme contrôle la température d'un jeune garçon à l'entrée d'une école de Lagos au Nigéria
Un homme contrôle la température d'un jeune garçon à l'entrée d'une école de Lagos au Nigéria © Reuters / Akintunde Akinleye

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) livre un nouveau bilan, parlant de 3 000 morts depuis le début de l'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest, la Sierra Leone élargit sa quarantaine à un million de personnes supplémentaires .

Moins d'une semaine après les trois jours de confinement total de sa population, la Sierra Leone a placé un million de personnes en quarantaine pour tenter d'enrayer la propagation d'Ebola qui selon l'OMS aurait déjà fait presque 3.000 morts.

L'appel de Barack Obama

Mercredi, à la tribune des Nations unies, le président Barack Obama a lancé un appel aux nations pour "un effort plus grand important pour donner un coup d'arrêt à cette maladie". Ebola provoque une fièvre hémorragique extrêmement contagieuse. Ce virus se propage essentiellement en Afrique de l'Ouest notamment en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

►►►À LIRE AUSSI | La France accueille son premier patient atteint d'Ebola

Au Liberia, le pays le plus touché avec 1 677 morts sur 3 280 cas déclarés, la Chine a apporté une aide supplémentaire de 3,2 millions de dollars pour la lutte contre le virus. Depuis un mois, un couvre-feu nocturne est en place mais il n'est pas très bien respecté. Lors de l'assemblée générale de l'ONU, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon présidera une réunion sur le sujet. L'OMS a averti que le virus pourrait contaminer 20 000 personnes d'ici au mois de novembre.

Ebola : le dernier bilan
Ebola : le dernier bilan © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.