Le sergent américain Bowe Bergdahl a été capturé le 30 juin 2009 dans le sud de l'Afghanistan.
Le sergent américain Bowe Bergdahl a été capturé le 30 juin 2009 dans le sud de l'Afghanistan. © EPA/MAXPPP

Le sergent américain Bowe Bergdahl, aux mains des talibans depuis 5 ans a été libéré. En échange, 5 afghans, prisonniers de Guantanamo, ont été transférés au Qatar. Certains y voient une avancée vers la paix en Afghanistan.

L’échange a été effectué. Le militaire américain, très faible, est arrivé ce dimanche en Allemagne, où il a été conduit dans un hôpital militaire. Il devrait ensuite être conduit dans un autre hôpital du Texas, à San Antonio.

Parallèlement, 5 hauts responsables du régime taliban, chassés du pouvoir lors de l’invasion de l’Afghanistan, et emprisonnés depuis dans les geôles de Guantanamo ont été conduits au Qatar. C’est le résultat de plusieurs années de tractations indirectes, dans lesquelles l’émirat a servi d’intermédiaire.

La correspondance à Washington de Pierre Yves Dugas

La possibilité d’une reprise des négociations entre américains et talibans est évoquée par des responsables américains. Le patron du Pentagone Chuck Hagel a estimé ce dimanche que l'échange constituait une « ouverture »., alors que les relations sont rompues depuis 2012.

Pour le mollah Omar, chef suprême des talibans afghans, le retour des 5 anciens cadres par les Etats-Unis est une « grande victoire » pour la rébellion islamiste. Le gouvernement afghan, lui, estime que l'échange est illégal. Kaboul réclame la libération immédiate de ces 5 hommes, tenus de rester un an dans l'émirat.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.