le leader des frères musulmans mohamed badie aurait été victime d'une crise cardiaque en prison
le leader des frères musulmans mohamed badie aurait été victime d'une crise cardiaque en prison © reuters

Le numéro un des Frères musulmans, Mohamed Badie, a été victime d'une crise cardiaque en prison, selon le journal gouvernemental égyptien Al Ahram. Son avocat avait déjà dénoncé des violences contre son client.

L'agence de presse égyptienne MENA dément toutefois que Badie, qui est âgé de 70 ans, soit mort en détention, comme le rapporte le site internet al Nahar en citant des sources proches des services de sécurité.

"Il a été frappé et insulté" (avocat)

L'avocat du guide suprême de la confrérie avait déclaré voici quelques jours que son client avait été malmené physiquement lors de son arrestation.

"Une descente a été effectuée dans la résidence principale de Badie et il a été frappé et insulté par des propos qui visaient sa mère, son père et leur honneur", avait alors déclaré Mohamed Gharib.

L'avocat avait ajouté que Mohamed Badie avait perdu son dentier lors de son interpellation, et qu'il n'avait pas accès à son traitement contre l'hypertension artérielle depuis le début de sa détention.

Nombre de dirigeants de la confrérie ont été jetés en prison ces dernières semaines, dans le cadre de la répression qui la vise depuis la destitution par l'armée du président Mohamed Morsi le 3 juillet.

Le procès de Mohamed Badie et de ses deux principaux adjoints, Khaïrat al Chater et Rachad Bayoumi, poursuivis pour incitation au meurtre lors des troubles qui ont précédé la destitution par l'armée, le 3 juillet, du président Mohamed Morsi, a été ajourné.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.