En Egypte, le parquet réclame l’arrestation d’un animateur de télévision, à la tête d’une émission satirique.

Bassem Youssef est accusé d'offense à l'islam pour s'être "moqué du rituel de la prière" dans son émission télévisée inspirée du "Daily Show" américain de Jon Stewart, et d'insulte envers le président Morsi pour avoir "raillé son image à l'étranger".

Plusieurs plaintes ont été déposées contre lui et l'auteur d'une des plaintes a demandé que des mesures légales soient prises contre lui afin de dissuader d'autres personnes de suivre son exemple.

Beaucoup voient là le le vrai visage des frères musulmans au pouvoir, qui consiste à menacer ou arrêter leurs plus célèbres opposants.

Cardiologue reconverti en comédien, Youssef est devenu célèbre avec un show diffusé sur Internet durant le soulèvement populaire qui a conduit à la chute du président Hosni Moubarak en février 2011, engrangeant plus de cinq millions de "vues" après seulement sept épisodes. Il représente la voix la plus critique contre les islamistes au pouvoir et sa convocation devant la justice est un symbole très important.

Au Caire, Vanessa Descouraux

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.