Kamal Ganzouri aurait accepté de former un gouvernement à la demande du Conseil suprême des forces armées (CSFA) au pouvoir, mais la nouvelle n'a pas apaisé les manifestants qui promettent un rassemblement monstre aujourd'hui.

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.