Contre toute attente, le démocrate Doug Jones a remporté la sénatoriale partielle en Alabama, Etat républicain. Le candidat républicain Roy Moore, accusé d'agressions sur mineures, était soutenu par Donald Trump. Cette élection au Sénat américain donne espoir aux démocrates pour les élections de mi-mandat en 2018.

Alabama : le démocrate Doug Jones remporte la sénatoriale partielle devant le républicain Roy Moore
Alabama : le démocrate Doug Jones remporte la sénatoriale partielle devant le républicain Roy Moore © Reuters / Reuters

Le candidat républicain au Sénat américain dans l'Alabama, Roy Moore, n'a pas reconnu sa défaite, malgré les résultats annoncés par les médias américains et le dépouillement complet des voix.  

Les résultats définitifs de la sénatoriale partielle en Alabama donnent 49,9% des voix au démocrate et 48,4% au républicain
Les résultats définitifs de la sénatoriale partielle en Alabama donnent 49,9% des voix au démocrate et 48,4% au républicain © AFP / Laurence CHU

Quand le vote est si serré, ce n'est pas terminé

a dit Roy Moore dans une courte intervention devant ses supporteurs à Montgomery, après plusieurs heures d'attente.

Selon les résultats portant sur 100% des bureaux de vote, le démocrate Doug Jones a obtenu 49,9% des voix, contre 48,4% pour Roy Moore, soit une différence de plus de 20 000 voix.

Donald Trump lui-même a pris acte du résultat, alors qu'il avait soutenu Roy Moore :

Traduction : félicitations à Doug Jones pour cette victoire âprement disputée. Les votes par correspondance ont joué un grand role, mais une victoire est une victoire. Le peuple d'Alabama est génial, et les républicains auront une autre chance pour ce siège dans pas longtemps. Ça ne finit jamais ! 

Même les élus républicains du pays avaient pris leurs distances avec le candidat, accusé d'attouchements sur mineures il y a plusieurs décennies.  A l'exception notable de Donald Trump, la plupart des élus républicains avaient coupé les ponts avec Roy Moore après la publication de témoignages de femmes, afin d'éviter d'être sali.

Etat républicain

Jamais depuis 1992 un démocrate n'avait été élu sénateur dans cet Etat du Sud.  Immédiatement, la victoire a été accueillie par une avalanche de félicitations démocrates.  

Le pays n'oubliera pas que l'Alabama a voté pour l'espoir, et que Trump s'est rangé du côté d'un agresseur sexuel présumé d'enfants qui voulait ramener l'Amérique en arrière

a écrit un sénateur.  

Vous ne pouvez prétendre être le parti des valeurs familiales tant que vous accepterez des hommes ignobles comme Roy Moore 

a déclaré le président du parti démocrate, Tom Perez.  

Espoir des démocrates pour 2018

L'exploit de Doug Jones donne des ailes au parti d'opposition, qui a déjà obtenu un carton plein le mois dernier lors d'une série d'élections dans le pays. En novembre dernier, les démocrates ont remporté plusieurs scrutins pour des postes de gouverneurs ou d'autres sièges locaux.

Si les démocrates peuvent gagner dans l'Alabama, nous pouvons, et nous devons, concourir partout

pour Hillary Clinton.          

Désormais, la majorité républicaine au Sénat sera de 51 sièges sur 100, réduisant sa marge de manoeuvre au quasi-minimum.  

L'écart se réduit entre républicains et démocrates au Sénat américain
L'écart se réduit entre républicains et démocrates au Sénat américain © AFP / AFP
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.