Le pays vote aujourd'hui pour la présidentielle, sans grand suspens puisque le président sortant Alassane Ouattara a été omniprésent pendant la campagne. Mais pour éviter toute accusation de fraude, le pouvoir ne lésine pas sur les moyens.

Une victoire "par KO", c’est ce qu’espère Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire. Après une campagne où il a été omniprésent, le président sortant pourrait être réélu dès le premier tour , mais sans réel engouement. Trois candidats de l’opposition se sont retirés de la campagne et dénoncent un scrutin joué d’avance.

Pour tenter de rassurer les Ivoiriens, et éviter un bourrage des urnes, la commission électorale a mis en place un systeme de contrôle biométrique dans chaque bureau de vote .

Écoutez le reportage sur place d’Antoine Giniaux

Tout autour du bâtiment, des dizaines de drapeaux aux couleurs de la Côte d’Ivoire C’est ici, dans le lycée Sainte-Marie, que le président Ouattara doit voter, devant les caméras. Mais au milieu des urnes, des bulletins de vote et la, des isoloirs, on remarque aussi une tablette tactile. Depuis 2008, la Côte d’Ivoire recense systématiquement les électeurs.

"Tout a été planifié d'avance"

Il y aura ce dimanche un contrôle biométrique dans les 19 800 bureaux de vote du pays. Les électeurs y posent leur doigt, et la tablette affiche automatiquement leurs nom, prénom, et photo.

Pour Kone Sourou, premier vice président de la Commission électorale indépendante, le système permet au vote d'être plus sûr et plus efficace.

Nous sommestrès sereins avec ce système , cela va nous permettre de donner plus rapidement les résultats.

Pourtant le système est loin de faire l’unanimité. Et comme l’ancien premier ministre Charles Konan Banny, plusieurs candidats de l’opposition se sont retirés, en dénoncant des irrégularités dans la procédure . À l’entrée du lycée, le vigile qui monte la garde ne dit pas autre chose.

Tout a été planifié d’avance, nous avons recu des messages. Ouattara aura la majorité, et les candidats de l’opposition, on doit leur donner 7 % des voix. Alors ça sert à quoi d’aller voter ? Ça ne vaut pas la peine...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.