Catastrophe ferroviaire en Espagne
Catastrophe ferroviaire en Espagne © Radio France

Le déraillement d'un train a fait au moins 80 morts et plus de 170 blessés hier soir près de Saint-Jacques-de-Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne. La vitesse est mise en cause dans un des pires accidents ferroviaires de ces 25 dernières années en Europe. Le conducteur du train a été placé en détention à l'hôpital.

Le reportage de Marie-Hélène Ballestero

__ Le maire de Saint-Jacques-de-Compostelle, Angel Carras, a mis en cause la vitesse du train, qui abordait une courbe réputée difficile, et le site du journal El Pais a cité des sources proches de l'enquête selon lesquelles le convoi de huit voitures roulait plus de deux fois plus vite que la limite autorisée à cet endroit. La presse espagnole rapporte des témoignages selon lesquels l'un des conducteurs, Francisco Jose Garzon, qui a aidé à porter secours aux victimes, aurait crié au téléphone après l'accident : "j'ai déraillé, qu'est-ce que je fais ?". Selon le quotidien El Pais, l'autre conducteur est resté bloqué dans sa cabine et a informé par radio que le train avait abordé la courbe à 190 km/h. > Nous ne sommes que des hommes ! Nous ne sommes que des hommes ! J'espère qu'il n'y a pas de morts car sinon je les aurai sur la conscience... 67 corps ont été indentifiés jeudi soir. 35 blessés, dont quatre enfants, sont dans un état critique. Tous les blessés ont été identifiés. ### Deuil national Ce drame est survenu à la veille de la fête catholique de saint Jacques, évangélisateur de l'Espagne et près de son célèbre sanctuaire de Galice où affluent chaque année des milliers de pèlerins. L'office du tourisme de la ville a annoncé l'annulation de toutes les festivités. Le président du gouvernement, Mariano Rajoy, a déclaré trois jours de deuil national. L'accident est l'un des plus graves survenus ces 25 dernières années en Europe, le plus meurtrier restant l'accident de Kaprun en Autriche. Un incendie dans le tunnel d'un funiculaire avait enflammé en 2000 un train bondé de skieurs, faisant 155 morts. ### Les catastrophes ferroviaires en Europe depuis 25 ans L' accident ferroviaire près de Saint-Jacques-de-Compostelle dans le nord-ouest de l'Espagne est le plus meurtrier de ces 25 dernières années. L'Allemagne, l'Angleterre, la Pologne ont encore l'Autriche ont connu des catastrophes de même ampleur.
Les accidents ferroviaires les plus meurtirers en Europe
Les accidents ferroviaires les plus meurtirers en Europe © Radio France
### Octobre 1999 : accident en Grande-Bretagne, 35 morts
Deux trains de banlieue entrent en collision près de la gare de Paddington. Ils roulent à faible vitesse quand ils se heurtent de plein fouet. Du liquide se déverse sur les voies provoquant des courts-circuits enflammant une partie des voies. Deux ans auparavant, un autre accident sur la même ligne avait provoqué sept morts et 150 blessés à Southall. ### Novembre 2000 : incendie mortel dans le train funiculaire de Kaprun, 155 morts
Un incendie se déclare dans le tunnel du funiculaire de Kaprun en Autriche, engloutissant un train bondé de skieurs. L'incendie est accidentel : une fuite d'huile s'est échappée d'une gaine. Elle est ensuite entrée en contact avec un appareil de chauffage. Douze personnes ont réussi à sortir du tunnel lors des premières minutes de l'incendie. Elles ont survécu. ### Juin 2003 : collision entre un convoi de marchandises et un train de voyageurs à Chinchilla, 19 morts
Catastrophe ferroviaire à Chinchilla
Catastrophe ferroviaire à Chinchilla © Reuters / Sergio Perez
Un train de passagers voyageant de Carthagène à Madrid heurte un convoi de marchandises à Chinchilla en Espagne. Ils circulaient sur une voie unique qui n'était pas pourvue de contrôle automatique. Le convoi de marchandise venait de décharger une cargaison d'acide sulfurique. Une catastrophe de plus grande ampleur a été évitée de peu. ### Juillet 2006 : déraillement d'un métro à Valence, 41 morts Quarante et une personnes sont tuées dans le déraillement d'un métro à Valence. Le métro a déraillé dans une courbe du tunnel alors que la rame circulait à 80 km/h, soit deux fois la vitesse autorisée. L'accident a marqué les esprits en Espagne puisque Valence devait accueillir quelques jours plus tard le pape Benoît XVI. C'est l'accident de métro le plus grave depuis 1903. ### Septembre 2006 : choc entre un train monorail et un véhicule de maintenance, 23 morts
Accident du Transrapid en Allemagne
Accident du Transrapid en Allemagne © Reuters
Le Transrapid, un train monorail à lévitation magnétique, heurte un véhicule de maintenance sur une voie d'essai en Basse-Saxe. L'accident s'est produit le matin vers 7h00. La rame du Transrapid entre en collision à 200km/h avec le véhicule de maintenance. Malgré la force du choc, le train n'a pas déraillé. L'accident serait du à une erreur humaine. ### Juin 2009 : Explosion d'un train de marchandise à Viareggio, 22 morts
Une explosion à bord d'un train de marchandises enflamme deux petits immeubles à Viareggio, en Toscane. L'accident s'est produit un peu avant minuit. C'est un wagon-citerne qui transportait du gaz de pétrole liquéfié qui a déraillé. L'explosion provoquée par le déraillement a endommagé des petits immeubles dans un rayon de 300 mètres. ### Février 2010 : Collision frontale entre deux trains à Buizingen en Belgique (18 morts)
Une collision frontale par temps neigeux entre deux trains dans le village de Buizingen, près de Hal, au sud-ouest de Bruxelles, coûte la vie à 18 personnes. Les trains, transportaient 250 à 300 personnes. la collision s'est produite pendant les heures de pointe. Le service des trains à grande vitesse entre Bruxelles, la France et le Royaume-Uni a été suspendu ### Mars 2012 : Collision à Szczekociny en Pologne, 16 morts
Deux trains de passagers déraillentaprès une collision près de Szczekociny. On dénombre 16 morts et 58 blessés. Des Français, des Ukrainiens et des Espagnols étaient dans le convoi. Les deux rames se sont retrouvées sur la même voie
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.