Les Espagnoles ont manifesté ce mercredi dans plusieurs villes d'Espagne pour se débarrasser du machisme au lycée et à la fac.

A Madrid, manifestation de lycéennes et étudiantes pour une éducation sexuelle non sexiste
A Madrid, manifestation de lycéennes et étudiantes pour une éducation sexuelle non sexiste © AFP / OSCAR DEL POZO

C’est la première fois que les lycéens et étudiants manifestent en Espagne depuis que le Parti socialiste est au gouvernement. C’est également la première fois que le mot d’ordre est féministe. 

Les manifestants, et surtout les manifestantes de la Puerta del Sol sont jeunes et en grande majorité étudiantes ou lycéennes. 

La manifestation reprend à son compte une revendication : l’instauration au lycée de cours d’éducation sexuelle égalitaires, c’est à dire ni machistes ni homophobes.

Les lycéennes et étudiantes espagnoles dans les rues pour dénoncer le machisme à l'école
Les lycéennes et étudiantes espagnoles dans les rues pour dénoncer le machisme à l'école © AFP / OSCAR DEL POZO

Non seulement l’enseignement actuel est mauvais, mais en plus il est à peu près inexistant. Il n’y a qu’une heure d’éducation sexuelle pendant toute l’année, ce n’est pas assez. Comme on est adolescents, c’est un sujet tabou. On demande que l’on puisse parler davantage du sujet. Elena, 16 ans. 

Manifestation de jeunes femmes à Madrid pour moins de sexisme à l'école
Manifestation de jeunes femmes à Madrid pour moins de sexisme à l'école © AFP / OSCAR DEL POZO

En Espagne aussi, l'affaire Weinstein a secoué les mentalités. Les Espagnoles se sont réunies derrière le hashtag #YoTambien («MoiAussi»), avec à la clé plusieurs milliers de témoignages de harcèlement et agressions sexuelles.

Manifestation à Madrid pour lutter contre le sexisme dans l'enseignement
Manifestation à Madrid pour lutter contre le sexisme dans l'enseignement © AFP / OSCAR DEL POZO

Un jour en classe, le prof d’histoire nous a dit que les filles étaient très mignonnes sur les photos de classe, mais que celles qui étaient en pantalon ou en salopette étaient moins mignonnes parce qu’on ne voyait rien. Il disait que c’était mieux d’aller en robe ou en jupe et qu’elles soient courtes. Patricia, étudiante. 

Manifestations contre le sexisme à l'école dans plusieurs villes d'Espagne ce mercredi
Manifestations contre le sexisme à l'école dans plusieurs villes d'Espagne ce mercredi © AFP / OSCAR DEL POZO

Le chemin à parcourir reste long avant de mettre le machisme hors les murs de l’école. Mais après leurs aînées, qui avaient organisé au printemps dernier une grève générale féministe couronnée de succès, les jeunes espagnoles sont elles aussi très mobilisées. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.