File d'attente devant une banque grecque
File d'attente devant une banque grecque © MaxPPP

Après trois semaines de fermeture, et l'accord finalement décroché avec les créanciers, les banques peuvent à nouveau ouvrir. Avec des conditions assouplies, notamment sur les plafonds de retrait, mais une TVA qui augmente dans de nombreux domaines.

Les files d'attente devant les banques grecques ne vont pas disparaître aujourd'hui mais l'ambiance y sera sans doute un peu différente. Il est désormais possible de retirer jusqu'à 420 euros en une seule fois, c'est le plafond hebdomadaire, contre 60 par jour auparavant. Par ailleurs, les virements vers l'étranger sont autorisés pour les étudiants greacs inscrits à l'étranger et pour les Grecs qui se font soigner hors de leur pays.

TVA augmentée

Si les conditions bancaires sont assouplies, c'est évidememnt parce qu'un accord a été trouvé la semaine dernière avec les créanciers. L'Europe vient d'accorder un prêt d'urgence de 7 milliards d'euros. En échange, des mesures importantes ont été exigées. La TVA, notamment, augmente : elle passe de 13 à 23% dans la restauration ou les transports publics, entre autres.

Les commerçants ne pourront pas forcément répercuter la hausse de la TVA sur les factures de leurs clients. Sur les tickets de caisse, par exemple, le nouveau taux n'est pas indiqué. Certains restaurateurs décident de rogner sur leurs marges pour ne pas augmenter leurs prix d'un seul coup. D'autres ont d'ores et déjà fait monter la facture, mais pas suffisamment pour compenser la hausse de la TVA.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.