La journaliste Mathilde Dehimi a embarqué avec l'équipage de l'Aquarius. Le navire vient régulièrement au secours des migrants qui risquent leur vie en Méditerranée.

L'Aquarius en Méditerranée le 20 juin 2017
L'Aquarius en Méditerranée le 20 juin 2017 © Radio France / Suzanne Friedel / SOS Méditerranée

Alors que le Haut Commissariat aux réfugiés a signalé le 20 juin que des dizaines de migrants dont des enfants pourrait avoir péri dans un naufrage au large de la Libye, l'Aquarius vient de repartir en mer.

L'Aquarius est l'un des principaux bateaux de secours humanitaire au large de la Libye.

Depuis mars 2016, date de sa première opération en mer, l'Aquarius a procédé à 73 sauvetages et 24 transbordements, c'est à dire des prises en charge de migrants qui avaient été secourus par un autre navire. Au total, 13.991 personnes en détresse ont été recueillies sur le pont de l'Aquarius, dont 9.662 directement sauvées des flots.

Selon le HCR, 2000 personnes auraient trouvé la mort depuis le début de 2017 en tentant de rejoindre l'Europe.

Le bateau est parti de Malte le 18 juin, après une escale technique de plusieurs jours. À bord, les équipiers ont fait des bateaux en papier et les ont jeté en mer, pour se souvenir des migrants disparus en mer. Ils scrutent en permanence l'horizon, en se relayant toutes les deux heures. Dans leurs jumelles les embarcations de fortune des migrants ne sont pas plus gros de points noirs.

RÉÉCOUTEZ

Klaus Vogel, Co-fondateur de SOS Méditerrannée, sur France Inter le 20/06/2017

Le journal de bord de SOS Méditérranée

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.