En visite en Californie, Donald Trump a inspecté ce mardi les différents projets proposés par quatre entreprises américaines pour construire un mur à la frontière avec le Mexique. Par endroits, les deux pays sont déjà séparés. Environ un tiers de la frontière est déjà fermé.

Donald Trump inspecte les prototypes de murs à San Diego ce mardi
Donald Trump inspecte les prototypes de murs à San Diego ce mardi © AFP / MANDEL NGAN

Quelle longueur va faire le mur ? Quand la construction va-t-elle commencer ? Combien coûtera-t-il ? La faisabilité d'un tel mur et la nécessité d'en avoir un restent les deux principales questions.

Donald Trump en visite à la frontière USA/Mexique en Californie pour voir les prototypes de murs
Donald Trump en visite à la frontière USA/Mexique en Californie pour voir les prototypes de murs © AFP / MANDEL NGAN

Mardi, le président républicain est arrivé sur le vaste terrain désaffecté et lourdement protégé à Otay Mesa où sont alignés les huit modèles d'un peu plus de neuf mètres de haut sur autant de large, en béton ou en acier, au pied des collines mexicaines verdoyantes.  

Ils ont rétabli la loi et l'ordre à San Diego quand ils ont construit un mur

a déclaré le magnat de l'immobilier. 

Au loin s'entendaient par instants les chants en espagnol de manifestants depuis le versant mexicain de la frontière.  

Les clôtures existantes arrêtent 90%, 95% des immigrants qui veulent passer aux Etats-Unis depuis le Mexique et quand nous installerons le vrai mur nous en arrêterons 99%, peut-être plus

La visite de Donald Trump a provoqué une manifestation anti-mur d'environ 200 personnes mais aussi une manifestation pro-mur d'environ 100 personnes.

Manifestation anti-mur à San Diego à l'occasion de la visite de Donald Trump
Manifestation anti-mur à San Diego à l'occasion de la visite de Donald Trump © Maxppp / Alexandra Mendoza/EFE/Newscom
Manifestants pro-mur et pro-Trump à l'occasion de la visite de Trump
Manifestants pro-mur et pro-Trump à l'occasion de la visite de Trump © AFP / DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Depuis sa campagne électorale, Donald Trump a toujours affirmé qu'un mur tout au long de la frontière serait construit "aux frais du Mexique". 

Nous allons construire ce mur, nous n'avons pas le choix ! Donald Trump

► ÉCOUTER | Le mur existe déjà, en Californie : reportage de Loïc Pialat

1 min

En Californie, le mur existe déjà, sur 75 km

Par Loïc Pialat

Des barbelés, des barrières, du bois et du ciment

La frontière entre les États-Unis et le Mexique mesure 3 110 kilomètres, et va du Pacifique au Golfe du Mexique. Elle longe la Californie, l'Arizona, le Nouveau-Mexique et le Texas. Un tiers de la frontière est déjà couvert par des barrières, des barbelés ou des parois de métal ou de ciment. Parfois, le "mur" actuel mesure 18 mètres de haut. George W.Bush a signé en 2006 un décret qui a autorisé la construction de nouvelles barrières à la frontière. Malgré tout, en 2016, selon les chiffres de la police des frontières américaine, 409 000 personnes ont été interpellées en tentant de traverser la frontière. Au Texas, où la frontière couvre près de 2 000 kilomètres, seulement 100 kilomètres sont fermés avec une barrière..

La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique à Jacumba, Californie
La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique à Jacumba, Californie © Reuters / Mike Blake
La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique à San Ysidro, Californie
La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique à San Ysidro, Californie © AFP / Sandy Huffaker
La frontière entre le Mexique et les etats-Unis à McAllen, Texas
La frontière entre le Mexique et les etats-Unis à McAllen, Texas © AFP / JOHN MOORE
Frontière entre le Mexique et les Etats-Unis : des barrières neuves à Sunland Park, Californie, en janvier 2017
Frontière entre le Mexique et les Etats-Unis : des barrières neuves à Sunland Park, Californie, en janvier 2017 © Reuters / Jose Luis Gonzalez
La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique en Arizona
La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique en Arizona © Maxppp / Robert King
Des croix le long de la frontière coté mexicain à Nogales en l'honneur des morts dans le désert en tentant de traverser.
Des croix le long de la frontière coté mexicain à Nogales en l'honneur des morts dans le désert en tentant de traverser. © Reuters / Reuters staff

Trump lance le projet... et son secrétaire d'Etat le contredit

Le coût de la construction d'un réel mur est estimé à six millions de dollars par mile (1 mile = 1,6 kilomètres) . En se rendant à la Sécurité nationale le 25 janvier 2017, Donald Trump a lancé son projet, en signant des décrets permettant

Grand jour demain avec la Sécurité Nationale. Parmi bien d'autres choses, nous allons construire le mur !

Mais en février 2017, le Secrétaire à la sécurité nationale John Kelly avait affirmé sur Fox News que par endroits, le mur serait en fait doté de caméras et ne serait pas un mur "physique". Il avait ajouté que la construction allait démarrer dans les mois à venir et viserait en premier les zones qui en ont le plus besoin, selon les constatations de la police des frontières. Il sera fini d'ici deux ans selon lui, soit en 2019.

Depuis juillet 2017, John Kelly n'est plus Secrétaire à la Sécurité Nationale mais Chef de cabinet.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.