Le roi d'Espagne appelle à l'unité et au dialogue
Le roi d'Espagne appelle à l'unité et au dialogue © MaxPPP/EFE/Newscom/Angel Diaz

Alors que les élections de dimanche dernier n'ont permis à aucun parti de former seul un gouvernement et que les négociations s'annoncent longues et ardues pour former un cabinet, dans son traditionnel message de Noël, le roi Felipe VI a appelé jeudi les Espagnols au dialogue et à l'unité.

Dans un message enregistré pour la première fois dans la salle du trône du Palais Royal, pour rappeler aux Espagnols "la grandeur" de leur histoire et de leur nation, Felipe VI leur a demandé de faire preuve d'une "volonté d'entente" :

Le pluralisme politique, qui s'est exprimé dans les urnes, apporte des sensibilités, des visions et des perspectives différentes; il exige une façon de faire de la politique basée sur le dialogue, la concertation et le compromis. Ce qui doit compter pour tous, avant tout, c'est l'Espagne et l'intérêt général des Espagnols.

Le roi auquel la constitution attribue un rôle d'arbitre impartial, devra entamer en janvier des consultations avec les représentants des différents partis avant de désigner celui qui a le plus de chances de réussir à former un gouvernement.

Le Parti populaire de Mariano Rajoy est arrivé en tête dimanche avec 28,7% des suffrages exprimés mais il a perdu la majorité au Parlement avec 123 sièges seulement sur 350. Le Parti socialiste s'est classé deuxième devant le mouvement centriste Ciudadanos et le parti de gauche radicale Podemos.

Le souverain, plus populaire dans l'opinion publique espagnole que les principaux responsables politiques du pays, a mis en garde contre les risques qu'engendrerait une situation dans laquelle un groupe imposerait ses idées aux autres, en faisant référence au régime franquiste qui a dirigé l'Espagne de 1939 à 1975 :

Cela ne nous a menés dans l'histoire qu'à la décadence, àl'appauvrissement et à l'isolement. C'est une erreur de notre passé que nous ne devons plus jamais commettre.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.