De nombreux messages de félicitations ont été adressés à Joe Biden à l'annonce de sa victoire à la présidentielle américaine. Elle suscite aussi des espoirs d'apaisement chez les dirigeants européens et dans la classe politique française.

La Maison Blanche devrait changer de locataire le 20 janvier avec l'investiture de Joe Biden
La Maison Blanche devrait changer de locataire le 20 janvier avec l'investiture de Joe Biden © Getty / picture alliance

Alors que les président américains quittait la Maison blanche pour aller jouer au golf en Virginie, les principales chaines de télévision américaines ont annoncé la victoire de Joe Biden. Donald Trump a alors twitté qu'il avait "gagné cette élection, et de loin". 

Ensuite les réactions se sont enchaînées, à commencer par celle de la future vice-présidente.

"On l'a fait Joe", la joie de Kamala Harris : "We did it !", s'est exclamée Kamala Harris, au téléphone avec le président élu Joe Biden. La vidéo a été postée sur le compte Twitter de Kamala Harris. "On l'a fait ! Vous serez le prochain président des États-Unis", a dit tout sourire celle qui devient la première femme à être élue vice-présidente des États-Unis.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour Hillary Clinton, les Américains ont répudié Donald Trump : "Les électeurs ont parlé, et ils ont choisi Joe Biden et Kamala Harris pour être nos prochains président et vice-présidente. C'est un ticket historique, une répudiation de Trump et une nouvelle page pour l'Amérique", réagit Hillary Clinton, après l'annonce de la victoire de Joe Biden. L'ancienne secrétaire d'État remercie "tous ceux qui ont contribué à y parvenir". "En avant, ensemble", conclut celle qui avait affronté Donald Trump à l'élection présidentielle de 2016.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Victoire de la démocratie pour Bill Clinton : "Félicitations à Joe Biden et Kamala Harris pour votre victoire mémorable!", écrit Bill Clinton, ex-président américain, sur Twitter. "L'Amérique a parlé et la démocratie a gagné. Nous avons maintenant un président désigné et une vice-présidente désignée qui nous serviront tous et nous rassembleront tous", a-t-il ajouté.

L'espoir pour Nancy Pelosi : La présidente de la chambre des représentant Nancy Pelosi a estimé que l'élection de Joe Biden marquait "l'aube d'une nouvelle journée d'espoir pour l'Amérique".

Une série de défis extraordinaire attend Joe Biden selon Barack Obama : L'ancien président américain Barack Obama a salué une victoire "historique" de Joe Biden, qui fut son vice-président, dans la course à la Maison Blanche. "Nous avons de la chance que Joe ait ce qu'il faut pour être président et se comporte déjà comme tel. Car lorsqu'il entrera à la Maison Blanche en janvier, il sera confronté à une série de défis extraordinaires qu'aucun nouveau président n'a jamais connus : une pandémie qui fait rage, une économie et un système judiciaire inégalitaires, une démocratie en danger et un climat en péril", a dit le premier président noir des États-Unis dans un communiqué. Michelle Obama a également apporté ses encouragements au ticket gagnant, pour restaurer de "la dignité, le professionnalisme et le cœur" à la Maison Blanche. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les larmes d'un ancien conseiller d'Obama. Sur CNN ce sont les larmes de Van Jones, ancien conseiller de Barack Obama, et désormais journaliste politique sur la chaine, qui ont été largement partagées sur les fils Twitter. "je veux que mes fils regardent ceci", a-t-il dit avec émotion. "C'est plus facile d'être un père aujourd'hui et dire à nos enfants qu'être une bonne personne ça compte. Ce sera plus facile aussi pour beaucoup de personnes. [...] c'est une revanche pour beaucoup".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Saisir la justice pour l'avocat Rudy Giulani : "Je ne crois pas à la théorie du complot, mais je ne crois pas non plus dans à la coïncidence [...] Nous allons intenter une action en justice", a déclaré Rudy Giuliani, l’un des avocats de Donald Trump.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Félicitations de Mitt Romney, premier républicain à en adresser à Biden. "Ann et moi adressons nos félicitations au président élu Joe Biden et au vice-président élu Kamala Harris. Nous les connaissons tous les deux comme des personnes de bonne volonté et de caractère admirable. Nous prions pour que Dieu les bénisse dans les jours et les années à venir" a tweeté le sénateur et ex-candidat à la présidentielle américaine Mitt Romney. 

L'impatience du Secrétaire général de l’OTAN : "Je connais Joe Biden, c'est un solide partisan de notre Alliance, et je suis impatient de travailler étroitement avec lui. Une Otan robuste est une bonne chose pour l'Amérique du Nord comme pour l'Europe", écrit sur Twitter le patron de l’OTAN, Jens Stoltenberg. L'Organisation du traité de l’Atlantique nord a été malmenée par Donald Trump, qui la jugeait obsolète et onéreuse.

En France

Beaucoup de défis pour Emmanuel Macron. Le président de la République a adressé ses félicitations sur Twitter, en écrivant _"_Nous avons beaucoup à faire pour relever les défis d’aujourd’hui. Agissons ensemble !" 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Jean-Yves le Drian, ministre français des Affaires étrangères, félicite à son tour Joe Biden. Il parle d'une relation "rééquilibrée" entre les deux pays, et appuie sur l'intérêt du "multilatéralisme", honnis par Donald Trump.

Pour Richard Ferrand, président (LREM) de l'Assemblée nationale : "Le peuple des États-Unis d'Amérique s'est choisi Joe Biden pour Président. Pour le monde, pour son pays, pour les relations avec l'Europe et pour relever les grands défis de notre époque, je lui adresse tous mes vœux de succès !"

La réintégration de l'accord de Paris pour Jean-Luc Mélenchon. La défaite de Trump est une "bonne nouvelle", estime le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, sur son compte Twitter. "Trump a perdu. C'est une bonne nouvelle. Biden gagne. Il réintégrera l'accord de Paris sur le climat. C'est un bon point. Mais quel que soit le président américain, la France doit redevenir indépendante des États-Unis", écrit Jean-Luc Mélenchon ce samedi soir ajoutant la photo de Trump tirant par la main Emmanuel Macron...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'harmonie entre Europe et États-Unis pour Renaud Muselier, président (LR) de la région Sud : "Joe Biden sera le 46e Président des États-Unis. Je souhaite qu'il rassemble son peuple et qu'il redonne harmonie et efficacité aux relations France/Europe/États-Unis. Nous sommes alliés depuis toujours : en ces temps troubles et anxiogènes, nous devons être ensemble !" 

La fin de quatre ans de mensonges pour Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI : "Je me réjouis de l'élection de Joe Biden. On verra bien ce dont il sera capable. Mais c'est avant tout la fin de quatre années de mensonges, de démagogie, de brutalité et d'hostilité à l'Europe à White House. Nous retrouverons au moins des États-Unis dignes, même si déchirés et affaiblis." 

L'espoir renaît pour Yannick Jadot, député européen EELV :  "Ouf ! Joe Biden et Kamala Harris sont élus ! Le plus dur commence pour reconstruire une nation terriblement divisée car le trumpisme est solidement installé ! Climat, justice sociale, démocratie, coopération internationale... l'espoir renaît !" 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Sans attendre de miracle, un nouveau cycle de relations pour Olivier Faure, secrétaire national du PS : "The nightmare is over ! Sans attendre de miracles, espérons que l'élection de Biden ouvre vite un nouveau cycle dans les relations internationales."    

En Europe

Les réactions des européens ont été orchestrées dans la soirée de samedi entre dirigeants européens.

Une rencontre aussi tôt que possible pour Ursula von der Leyen. Les dirigeants de l'UE ont félicité Joe Biden en appelant à rebâtir avec les Etats-Unis un "partenariat solide" après une relation conflictuelle sous le mandat de Donald Trump.  "Je félicite chaleureusement M. Biden pour sa victoire et suis impatiente de le rencontrer aussi tôt que possible", a réagi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.  L'UE et les Etats-Unis "sont des amis et alliés", a souligné la chef de l'exécutif européen, pointant une relation "enracinée dans des valeurs partagées de démocratie, liberté, droits de l'Homme, justice sociale et économie ouverte". "La Commission se tient prête à intensifier sa coopération avec la nouvelle administration et le nouveau Congrès", a-t-elle conclu.  

Prudence pour Charles Michel, président du Conseil européen, l'organe représentant les vingt-sept Etats membres : "Nous prenons note des derniers développements dans le processus électoral. Sur cette base, l'UE félicite Joe Biden et Kamala Harris pour avoir atteint suffisamment de grands électeurs", a-t-il expliqué.  Avant d'insister : "L'UE est prête à s'engager pour un partenariat transatlantique robuste. Covid-19, multilatéralisme, changement climatique et commerce international sont des défis à affronter ensemble".

En Allemagne et en Italie, l'importance de la relation transatlantique : La chancelière allemande Angela Merkel a "félicité" samedi Joe Biden, et insisté sur la relation transatlantique "irremplaçable".  "Félicitations! (...) Je lui souhaite de tout mon coeur chance et succès", s'est réjoui la dirigeante qui a entretenu des relations délicates avec Donald Trump. "Notre amitié transatlantique est irremplaçable si nous voulons surmonter les grands défis de notre temps", a-t-elle aussi affirmé, citée dans un tweet du porte-parole du gouvernement. Auparavant, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a affirmé  vouloir "un nouveau départ" dans la relation transatlantique qui a connu des remous durant le mandat de Donald Trump. "Nous voulons investir dans notre coopération (avec le nouveau président américain, ndlr), pour un nouveau départ dans la relation transatlantique, un 'new deal'", a tweeté le chef de la diplomatie tandis que le vice-chancelier Olaf Scholz se réjouissait de l'ouverture d'"un nouveau chapitre dans la relation transatlantique". Le Premier ministre italien Giuseppe Conte "félicite les Américains" et dit vouloir "travailler avec Joe Biden", en évoquant la coopération transatlantique et assure les États-Unis qu'elle sera "un allié solide". 

Coopération pour l'Espagne. Le Premier ministre Pedro Sanchez a souhaité "bonne chance et tout le succès possible" à Joe Biden et à Kamala Harris. "Nous sommes impatients de coopérer avec vous pour relever les défis qui nous attendent", a-t-il déclaré sur Twitter.

En Grande-Bretagne retour sur  les priorités communes sur le changement climatique, le commerce et la sécurité : Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a adressé, sur Twitter, ses "félicitations à Joe Biden pour son élection et à Kamala Harris pour cet aboutissement historique". "Les États-Unis sont notre plus important allié et on espère travailler étroitement ensemble sur les priorités que nous partageons, notamment le changement climatique ou encore la sécurité", a ajouté Boris Johnson que Trump affectionne particulièrement et l'a déjà exprimé en public. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix