Joe Biden est devenu ce 20 janvier 2021 à 18 h (heure française) le 46e président des États-Unis, et Kamala Harris vice-présidente. L'ancien président Donald Trump n'a pas assisté à la cérémonie, et est parti pour la Floride quelques heures auparavant.

Joe Biden prête serment
Joe Biden prête serment © AFP / ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

La journée d'investiture présidentielle américaine est toujours historique. Mais celle-ci l'est probablement encore plus que les autres.

En effet, en pleine pandémie, le pays est le plus touché par la Covid-19 (400 000 morts et plus de 24 M de cas). Pour des raisons sanitaires, il n'y a donc pas de public sur le Mall, devant le Capitole, où le président Joe Biden va prêter serment. Le pays est extrêmement divisé après quatre ans de présidence Trump. Un pays meurtri après l'assaut sur le Capitole le 6 janvier dernier par des pro-Trump violents refusant la défaite. Bilan : cinq morts. La capitale est en état de siège, complètement bouclée. Cette journée est également historique car Donald Trump a rompu avec 150 ans de tradition : il a quitté Washington pour ne pas assister à la cérémonie. Enfin, journée historique car pour la première fois dans le pays, une femme de couleur est vice-présidente.

Washington, une ville en état de siège

Après l'assaut meurtrier du 6 janvier sur le Capitole, 25 000 soldats sont déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden
Après l'assaut meurtrier du 6 janvier sur le Capitole, 25 000 soldats sont déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden © Getty / Kent Nishimura / Los Angeles Times

Trump s'en va : "Je reviendrai d'une manière ou d'une autre" 

Donald Trump avait annoncé depuis plusieurs semaines qu'il ne participerait pas aux cérémonies d'investiture de Joe Biden. Il a donc quitté la Maison Blanche à 8 heures du matin mercredi, soit 4 heures avant la prestation de serment de Joe Biden, aux cotés de son épouse Melania Trump, devant très peu de public, seulement quelques employés. Melania Trump, très souriante, toute de noir vêtue, et Donald Trump portant lui aussi un costume noir, ont embarque à bord de l'hélicoptère présidentiel Marine One, direction la base d'Andrews dans le Maryland, où toute la famille Trump attend. 

Base d'Andrews (Maryland) : Donald et Melania Trump lors de leur dernière apparition publique en tant que président et première dame des Etats-Unis
Base d'Andrews (Maryland) : Donald et Melania Trump lors de leur dernière apparition publique en tant que président et première dame des Etats-Unis © AFP / ALEX EDELMAN

À sa descente d'hélicoptère, Trump se place derrière un pupitre, et prononce alors son dernier discours en tant que président. Un discours de quelques minutes où il rend un bref hommage aux Américains touchés par le coronavirus, ce qu'il n'avait jamais fait. Il ne prononce jamais le nom de Joe Biden mais souhaite "bonne chance" à la nouvelle administration. Il ne se prive pas de dresser une fois de plus un bilan très embelli de son mandat, et de rendre hommage à sa famille. Mais il laisse entendre surtout qu'il ne disparaît pas de la scène politique. "Nous reviendrons !" promet-il. Il a même salué avec le poing serré montrant sa détermination.  

Avant de partir de la Maison Blanche, il a néanmoins choisi de respecter une coutume, en laissant une lettre pour Joe Biden, dont la teneur n'a pas été dévoilée. 

Tôt le matin, Joe Biden assiste à une messe, aux cotés de Mike Pence

Joe Biden entrera également dans l'histoire comme le deuxième président catholique des États-Unis, après John F. Kennedy. À 7 heures du matin (heure de Washington) ce 20 janvier, il assiste donc à une messe, à l'intérieur de la Cathédrale St Matthew the Appostle à Washington, aux cotés de son épouse, mais aussi de la cheffe (speaker) de la Chambre des Représentants Nancy Pelosi, mais aussi du vice-président républicain de l'administration Trump, Mike Pence. Mitch McConnell, chef de la minorité républicaine au Sénat, longtemps soutien de Donald Trump, participe également à l’événement.

Le couple Joe et Jill Biden assiste à la messe à la Cathédrale St. Matthew the Apostle à Washington avant la prestation de serment
Le couple Joe et Jill Biden assiste à la messe à la Cathédrale St. Matthew the Apostle à Washington avant la prestation de serment © AFP / JIM WATSON

Exactement au même moment, la famille Trump quitte la base d'Andrews à bord de l'avion présidentiel Air Force One cette fois, pour partir vers Mar-a-Lago en Floride, au son de la chanson "My way" (que l'on pourrait traduire littéralement par "à ma manière") de Franck Sinatra, choisie pour l'occasion par l'équipe Trump.  

200 000 drapeaux symbolisent le public absent

En raison du coronavirus, le public a été découragé de se rendre à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture. À titre d'exemple, deux millions d'Américains s'étaient déplacés pour assister à l'arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche en 2009. 

A Washington, sur l'esplanade du Capitole, près de 200 000 drapeaux symbolisent le public, absent de la cérémonie d'investiture de Joe Biden
A Washington, sur l'esplanade du Capitole, près de 200 000 drapeaux symbolisent le public, absent de la cérémonie d'investiture de Joe Biden © Getty / Kent Nishimura / Los Angeles Times

Le seul public accepté devant le Capitole est constitué des membres du Congrès, qui ont chacun reçu une invitation pour deux. Les proches du président et de la vice-présidente et les invités de marque comme les anciens présidents sont présents.

Arrivée des invités : les Obama, les Clinton, les Bush sont là

Deux heures avant la prestation de serment, à 16h (heure de Paris), les invités arrivent au Capitole. Trois des quatre anciens présidents encore vivants sont présents : Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton. Seul Jimmy Carter, âgé de 96 ans, n'a pu se déplacer pour des raisons de santé. 

À son arrivée, Barack Obama tweete : "Félicitations à mon ami, Président Joe Biden! C'est à toi maintenant".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le couple Obama après son arrivée au Capitole pour l'investiture de Joe Biden
Le couple Obama après son arrivée au Capitole pour l'investiture de Joe Biden © AFP / POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Le couple Clinton assiste à l'investiture de Joe Biden
Le couple Clinton assiste à l'investiture de Joe Biden © AFP / JIM LO SCALZO / POOL
Le couple Bush
Le couple Bush © AFP / ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Les escaliers du Capitole à Washington prêts à accueillir la prestation de serment de Joe Biden
Les escaliers du Capitole à Washington prêts à accueillir la prestation de serment de Joe Biden © AFP / Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Ted Cruz est là. Il est pourtant l'un des facilitateurs de l'assaut du Capitole

Ted Cruz, sénateur du Texas, est l'un des élus républicains qui se sont le plus impliqués dans le refus de la défaite de Donald Trump à la présidentielle. Ted Cruz a encouragé le mouvement complotiste pro-Trump. Pourtant, en tant que sénateur, il est invité à la cérémonie. Et il a répondu présent. 

Le sénateur républicain Ted Cruz, soutien indéfectible de Donald Trump, a répondu présent à l'invitation à la cérémonie d'investiture de Joe Biden
Le sénateur républicain Ted Cruz, soutien indéfectible de Donald Trump, a répondu présent à l'invitation à la cérémonie d'investiture de Joe Biden © AFP / Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Selon les commentateurs de CNN, sa présence "montre que Joe Biden est bel et bien le président de l'unité, de tout le peuple américain, alors que le pays est très divisé aujourd'hui".

Kamala Harris et Joe Biden arrivent au Capitole

Vers 16h30 (heure de Paris), le couple présidentiel arrive. Joe Biden et son épouse Jill Biden montent les marches du Capitole en même temps que la vice-présidente Kamala Harris et son époux Douglas Emhoff. 

De g.à d. Douglas Emhoff, Kamala Harris, Jill Biden, Joe Biden à leur arrivée au Capitole
De g.à d. Douglas Emhoff, Kamala Harris, Jill Biden, Joe Biden à leur arrivée au Capitole © AFP / ANGELA WEISS

Mike Pence, vice-président de Donald Trump est présent

Mike Pence et son épouse assistent à la cérémonie d'investiture de de Joe Biden
Mike Pence et son épouse assistent à la cérémonie d'investiture de de Joe Biden © AFP / TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Eugene Goodman, le héros du 6 janvier

Un homme, inconnu du grand public américain avant le 6 janvier, a fait une arrivée triomphale au Capitole. Eugene Goodman, un policier noir du Capitole, est accueilli avec les honneurs. Le 6 janvier, il était à l'intérieur du Capitole lorsque des partisans de Donald Trump ont fait irruption avec violence dans le bâtiment. Il a alors eu la présence d'esprit de les détourner de la salle où les Sénateurs étaient rassemblés. Il est vu comme le héros qui a probablement sauvé les élus.

Eugene Goodman
Eugene Goodman © AFP / Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images

Lady Gaga entonne l'hymne national, Jennifer Lopez chante "This land is your land" 

Vêtue d'une jupe rouge flamboyant, la chanteuse Lady Gaga, amie de Joe Biden qui s'est impliquée dans la campagne présidentielle, entonne l'hymne américain : 

Lady Gaga à l'investiture de Joe Biden
Lady Gaga à l'investiture de Joe Biden © AFP / Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images

Puis Jennifer Lopez entonne "This land is your land" ("cette terre est ta terre"), en y mêlant des mots en espagnol, en clin d’œil aux migrants d'Amérique du sud et d'Amérique centrale.

Jennifer Lopez
Jennifer Lopez © AFP / ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Kamala Harris prête serment

À 17h40 (heure de Paris), la vice présidente a prêté serment sur la bible tenue par son époux Doug Emhoff, devant Sonia Sotomayor, juge à la Cour suprême nommée par Barack Obama.  

Kamala Harris prête serment
Kamala Harris prête serment © AFP / ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Joe Biden devient à 17h50 président des États-Unis

À 17h50 (heure de Paris, 11h50 heure de Washington) Joe Biden prête serment sur la bible familiale, tenue par son épouse Jill Biden, face au président de la Cour suprême, John Roberts

Joe Biden devient alors officiellement le 46e président des États-Unis. 

Joe bIden prête serment et devient 46e président des États-Unis
Joe bIden prête serment et devient 46e président des États-Unis © AFP / Patrick Semansky / POOL

.

Pour Joe Biden, "la démocratie l'a emporté"

Le nouveau président américain prononce ensuite un discours d'unité d'une vingtaine de minutes, l'air grave, un discours volontaire appelant tous les Américains à défendre la même cause. 

"Aujourd'hui, nous célébrons le triomphe, non pas d'un candidat, mais d'une cause. La cause de la démocratie."

Joe Biden prononce un discours d'unité
Joe Biden prononce un discours d'unité © AFP / ANDREW CABALLERO-REYNOLDS

"La volonté du peuple a été entendue et la volonté du peuple a été respectée", a-t-il affirmé.

Il a promis de "vaincre" le "suprémacisme blanc" et le "terrorisme intérieur", deux semaines après les violences au Capitole.
"On voit surgir aujourd'hui l'extrémisme politique, le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur", a-t-il dit dans son discours. "Nous devons les affronter et nous allons les vaincre", s'est-il engagé.

"Nous revoici unis et indivisibles"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Il a salué un "jour d'Histoire et d'espoir" pour l'Amérique. Joe Biden a également appelé à rejeter une culture où les faits "sont manipulés, et même inventés"

"Des mensonges sont inventés pour le pouvoir et le profit" a-t-il affirmé.

Il a demandé d'observer une minute de silence en hommage aux victimes de la Covid-19. Et a lancé : 

"Nous nous en sortirons tous ensemble!"

À la fin de son discours, il s'est engagé de nouveau à "défendre la démocratie et à tout donner pour son pays" :

"Je serai le président de tous les Américains"

La bénédiction du révérend Silvester Beaman

C'est le révérend noir du Delaware qui aura les dernières paroles de cette cérémonie en prononçant une courte bénédiction. 

Le révérend Silvester Beaman à la cérémonie d'investiture de Joe Biden
Le révérend Silvester Beaman à la cérémonie d'investiture de Joe Biden © AFP / Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Joe Biden tweete avec l'ex-compte de Donald Trump

Le nouveau président a tweeté à la fin de la cérémonie : 

"Il n'y a pas de temps à perdre quand il s'agit de combattre les crises auxquelles nous faisons face. Voilà pourquoi aujourd'hui je me rends dans le bureau ovale pour travailler et mener des actions courageuses et soulager les famille américaines"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans l'après-midi, un premier tweet informait le public que le compte Twitter du président des États-Unis, utilisé pendant quatre ans par Donald Trump, devenait le sien : 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Joe Biden a en effet hérité du compte officiel du président américain, @POTUS ("President of the United States"), utilisé depuis quatre ans par Donald Trump qui n'a aucun lien avec le compte personnel de Donald Trump (@realDonaldTrump), qui a été supprimé par Twitter.

Joe Biden quitte le Capitole après avoir été investi 46e président des États-Unis
Joe Biden quitte le Capitole après avoir été investi 46e président des États-Unis © AFP / SETH HERALD

Dépôt de gerbe avec tous les ex-présidents

Après la cérémonie au Capitole, le couple Biden s'est rendu au cimetière d'Arlington, en Virginie, pour rendre hommage aux soldats américains morts au combat. 

Les anciens couples présidentiels attendent Joe Biden et Kamala Harris au cimetière d'Arlington
Les anciens couples présidentiels attendent Joe Biden et Kamala Harris au cimetière d'Arlington © AFP / CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images

Joe Biden et Kamala Harris ont déposé une gerbe sur la tombe du soldat inconnu. Image très forte : les anciens présidents Barack Obama, George W.Bush et Bill Clinton, et leurs épouses, pour ce moment de recueillement d'une extrême solennité.

Joe Biden et Kamala Harris se recueillent sur la tombe du soldat inconnu au cimetière d'Arlington
Joe Biden et Kamala Harris se recueillent sur la tombe du soldat inconnu au cimetière d'Arlington © AFP / JIM WATSON

21h50 (heure de Paris) : Joe Biden arrive à la Maison Blanche

Voilà quatre ans qu'il n'était plus allé à la Maison Blanche. Joe Biden était un habitué des lieux de 2009 à 2016 lorsqu'il était pendant huit ans le vice-président de Barack Obama. Mais en janvier 2017, c'est Donald Trump qui s'est installé dans les lieux.

La Maison Blanche devient donc la résidence du couple Biden. Précédée d'une fanfare et d'un cortège militaire, la limousine de Joe Biden s'est avancée jusqu'aux abords de la Maison Blanche. Le démocrate a franchi les derniers mètres à pied entouré de toute sa famille. Puis il a posé avec son épouse pour les photographes sur les marches avant d'entrer.

Le couple Biden arrive à la Maison Blanche, sa nouvelle résidence
Le couple Biden arrive à la Maison Blanche, sa nouvelle résidence © AFP / Jim WATSON

Selon plusieurs médias américains, les lieux ont été désinfectés à fond, une nécessité en ces temps de pandémie, d'autant que l'administration Trump n'a jamais respecté les gestes barrières et n'a jamais encouragé à porter le masque.

Un parade virtuelle à travers le pays

Cette année, pour des raisons sanitaires et des raisons de sécurité, pas de parade populaire sur Pennsylvania Avenue qui relie le Capitole à la Maison Blanche, mais une parade virtuelle à travers les 50 États américains.

Dans une séance historique au Sénat, Kamala Harris accueille trois nouveaux sénateurs

Etant désormais vice-présidente, Kamala Harris devient la leader du Sénat où elle s'est rendue après la cérémonie pour introniser trois nouveaux sénateurs qui marquent l'histoire par leur diversité : les deux sénateurs de Géorgie ayant ravi l'État aux républicains ce mois-ci et qui ont fait basculer le Sénat : l'un est un millenial de confession juive, l'autre un révérend afro-américain. Le troisième est un hispanique, qui remplacera Kamala Harris à son poste de sénateur de Californie.

Joe Biden signe des décrets renversant la politique de Trump, dont le retour dans l'Accord de Paris

Joe Biden s'est rendu dans son bureau, le Bureau ovale de la Maison Blanche, et a signé une série de décrets renversant la politique de l'ancien président Donald Trump. Ces décrets ne nécessitent pas le vote du Sénat.

Le président américain Joe Biden s'est très vite installé dans le bureau ovale et a signé plusieurs décrets
Le président américain Joe Biden s'est très vite installé dans le bureau ovale et a signé plusieurs décrets © AFP / Jim WATSON

L'un de ces décrets porte sur le retour des États-Unis dans l'Accord de Paris sur le climat.

"Nous allons combattre le changement climatique comme nous ne l'avons jamais fait jusqu'ici", a-t-il déclaré depuis le Bureau ovale.

Autres décrets : la fin du travel ban, qui interdisait aux citoyens de plusieurs pays de se rendre aux  États-Unis, mais aussi l'arrêt du financement de la construction du mur avec le Mexique si cher à Donald Trump. Biden a également stoppé le processus de retrait des États-Unis de l'Organisation Mondiale de la Santé. C'est d'ailleurs Anthony Fauci qui dirigera la délégation américaine de l'OMS. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Obama, Bush, Clinton livrent un message de soutien

C'est inhabituel. Les ex-présidents sont bien entendu toujours invités à une investiture. Barack Obama, George W.Bush et Bill Clinton étaient là. Mais comme un pied de nez à Donald Trump, absent, ils ont enregistré un message vidéo côte à côte :

"Le fait que nous soyons réunis tous les trois pour parler d'un transfert de pouvoir apaisé est un signe d'intégrité institutionnelle de notre pays." (George W.Bush)

"C'est une période inhabituelle. Nous essayons de revenir à la n,ormale, nous avons des défis énormes à mener, et nous faisons ce que nous faisons de mieux ! restorer l'unité. C'est une période passionnante" (Bill Clinton)

"Nous sommes disponibles en tant que citoyens pour vous aider de quelque manière que ce soit" (Barack Obama)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

And The Boss came

Le chanteur américain Bruce Springsteen, The Boss, a également chanté lors du concert de la soirée d’investiture. Il avait choisi pour l'occasion le titre "Land of Hope and Dreams", une chanson d'apaisement et d'espoir créée en 1999. On se souvient que The Boss avait prêté sa voix et l'une de ses chansons pour une publicité de l'équipe de campagne de Joe Biden, signe fort de son soutien au candidat démocrate. En août, il avait aussi permis à Joe Biden d'utiliser le titre "The Rising" pour accompagner un montage vidéo diffusé lors de la première journée de la convention nationale démocrate.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Jon Bon Jovi et Justin Timberlake ont également pris part à la soirée inaugurale.