La Floride, troisième État américain le plus touché par l'épidémie de coronavirus, voit sa "middle class" souffrir de plus en plus de la pauvreté. La Banque alimentaire de la ville distribue trois fois plus de colis qu’avant et le public évolue, avec des salariés et de nombreux séniors.

La distribution alimentaire à West Palm Beach.
La distribution alimentaire à West Palm Beach. © Radio France / Sébastien Sabiron

Au volant de sa voiture hors d’âge, dans un quartier modeste de West Palm Beach, Ella Anderson, sexagénaire, attend son colis alimentaire, comme chaque semaine depuis quelques mois. La Floride, qui déplore à elle seule près de 25 000 morts du Covid-19, est le troisième État le plus touché, après la Californie et le Texas. Mais outre la situation sanitaire, c'est la pauvreté qui menace les classes moyennes.

"Quand la pandémie a commencé, mon entreprise a fermé", confie Ella. 

"Je n’ai pas pu travailler pendant six mois. Pas de travail, pas d’argent, pas de nourriture ! J’espère que les choses vont s’arranger.

Sous les palmiers de Floride, la Covid-19 a balayé des milliers d’emplois liés au tourisme, mais pas seulement. 

La distribution alimentaire à West Palm Beach.
La distribution alimentaire à West Palm Beach. © Radio France / Sébastien Sabiron

Certains travaillent toujours mais beaucoup moins, sans compensation de salaire. Romulus, d’origine haïtienne, est employé dans une cantine scolaire. "Parfois on travaille à 4h du matin, et à 7h c'est fini. D'habitude, c'est toute la journée", déplore-t-elle.

Trois fois plus de colis alimentaires distribués depuis le début de la pandémie 

Depuis le début de la pandémie, la Banque alimentaire de la ville distribue trois fois plus de colis qu’auparavant. Le public évolue, avec la classe moyenne : des salariés et de nombreux séniors, dont l’isolement inquiète le pasteur Steven Gates. Il coordonne la distribution alimentaire sur la parking de son église. "Ils sont très seuls. Certains d’entre eux ont dû enterrer des proches. Nous avons eu plusieurs funérailles, et trois sur quatre étaient morts du Covid-19. C’était déchirant, très déprimant", témoigne-t-il.

"On essaie juste de faire du mieux que l’on peut."

La distribution alimentaire à West Palm Beach.
La distribution alimentaire à West Palm Beach. © Radio France / Sébastien Sabiron

À peine intronisé, le président américain Joe Biden a signé une série de décrets visant à combattre la Covid-19, imposant le port du masques dans les bâtiments fédéraux, ou encore une quarantaine pour les voyageurs arrivant par avion aux États-Unis. Avec plus de 400 000 victimes, le bilan dépasse désormais le nombre de soldats américains tués durant la seconde guerre mondiale.