Tous les experts malaisiens quittent l'Ukraine aujourd'hui. Ils étaient en début d'après-midi à l'aéroport de Kiev-Borispol. Selon le chef de la mission, il est pour l'instant impossible de continuer les investigations. "Elles reprendront peut-être, mais dans très longtemps" affirme-t-il. Il explique également que les séparatistes ont multiplié les provocations à l'égard de l'équipe, notamment lors de la remise des boîtes noires par Alexandre Borodaï, le chef de file des rebelles : ils ont été contraints de l'appeler "Son Excellence". "Nous n'avons jamais répondu, notre mission, c était de récupérer les boîtes noires, et nous l'avons fait, explique le chef de la mission. Mais ces gens sont fous. Cette conférence de presse était surréaliste."

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.