Les fidèles sont venus célébrer les obsèques publiques de Michael Brown, le jeune noir de 18 ans tué il y a deux semaines par un policier blanc.

Le portrait de Michael Brown à ses obsèques
Le portrait de Michael Brown à ses obsèques © Adrees Latif / Adrees Latif

L'église de St-Louis dans le Missouri peut accueillir 5 000 personnes et elle est comble.

Dans une église baptiste en briques rouges de Saint-Louis où retentissait une musique pop chrétienne, des proches, des membres de la famille et des anonymes sont venus assister aux obsèques de Michael Brown dont le corps reposait dans un cercueil noir et or.

Snoop Dog, Jesse James, Spike Lee assistent à la cérémonie. Le reportage de Frédéric Carbonne

Des photos de l'adolescent de 18 ans à divers moments de sa vie, enfant, étudiant ou encore portant une casquette de l'équipe de baseball des Cardinals et affichant un large sourire, étaient apposées à son cercueil. Dehors, des anonymes s'étaient rassemblés dans le calme, contrastant avec les heurts qui ont agité les nuits de manifestations pourtant généralement pacifistes dans la banlieue de Saint-Louis depuis l'incident, le 9 août. La veille, le père de Michael Brown avait appelé au calme. Michael Brown Sr s'est exprimé lors d'un rassemblement contre la violence policière mené dimanche en compagnie du révérend et défenseur des droits civils Al Sharpton :

Tout ce que je veux, demain, c'est la paix alors qu'on enterre notre fils. S'il vous plaît, c'est tout ce que je demande.

La présence policière était forte mais détendue autour de l'église pour les funérailles du jeune homme alors que sa mort causée par un policier blanc avait rappelé, dans une ville dont deux tiers des habitants sont noirs et la quasi-totalité des policiers et responsables politiques sont blancs, la persistance des tensions raciales.

► ► ► ÉCOUTER | Retour sur les émeutes à Ferguson avec l'historien André Kaspi

Ferguson
Ferguson © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.