Sortie d'otages
Sortie d'otages © Sipa / Harouna Traore

Une fusillade a éclaté à l'hôtel Radisson de Bamako ce vendredi matin. Après plusieurs heures, les militaires maliens ont annoncé la fin de la prise d'otages. Ils évoquent au moins 22 morts, dont deux extrémistes islamistes.

L'hôtel de luxe est situé dans le centre de la capitale malienne. Il compte 190 chambres et abrite notamment diplomates et chefs d'entreprise en voyage d'affaires.

Selon un témoin cité par l'AFP :

Ça se passe au 7ème étage, des djihadistes sont en train de tirer dans le couloir

Assaut donné, des otages tués

Les forces spéciales de l'armée malienne ont pu libérer une quinzaine de personnes à 11h40 (heure de Paris). Selon le ministère malien de la sécurité, au moins 18 corps ont été retrouvés et les otages ont tous été relâchés. Des casques bleus sur place parlent de 27 corps. Parmi les personnes tuées, on déplore un ressortissant belge. Deux assaillants auraient été tués avant la fin de la prise d'otage en fin d'après-midi. Les assaillants seraient arrivés envoiture diplomatique .

Les forces de sécurité tout autour de l'hôtel
Les forces de sécurité tout autour de l'hôtel © Radio France / David Baché

Des forces de l'armée française avaient été dépêchées sur place. Outre des policiers, militaires maliens, forces spéciales de la gendarmerie, des militaires de la force de l'ONU la Minusma, et des forces françaises de l'opération Barkhane seraient également sur place. Une cinquantaine de gendarmes d'élite français ont aussi été envoyés à Bamako.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui se trouvait à N'Djamena, au Tchad, pour un sommet d'un groupe de pays du Sahel, a décidé d'écourter son séjour et de rentrer aussitôt sur Bamako.

Des Français parmi les otages

L'Elysée a confirmé dans la matinée que des Français figuraient parmi les otages. Douze employés d'Air France s e trouvaient dans l'hôtel et "ont été exfiltrés" selon la direction de la compagnie aérienne. Lors d'un point presse à l'occasion de la COP21, François Hollande a confirmé vers 13h (heure de Paris) que des touristes et personnels d'entreprises étrangers se troivent dans l'hôtel. Il a appelé les Français au Mali à la plus grande prudence . Le Président de la république a également demandé à tous les Français dans des pays que l'on sait sensibles de prendre toutes leurs précautions.

François Hollande ce vendredi matin

Les personnels civils de l'ONU ont reçu un ordre de confinement et l'ambassade américaine à Bamako appelle dans un tweet les ressortissants américains à rester chez eux.

Des otages libérés

Selon un haut responsable militaire cité par l'AFP, des otages avaient été libérés par les assaillants , en particulier ceux qui parvenaient à citer des versets du Coran.

Le Sud du Mali est régulièrement la cible d'attaques terroristes, et Bamako est relativement épargnée. Mais la capitale a été visée en mars dernier. Une fusillade a eu lieu dans un restaurant prisé, La Terrasse. Cinq personnes ont été tuées et huit blessées dont un français.

La terrasse à Bamako où un attentat avait eu lieu en mars 2015
La terrasse à Bamako où un attentat avait eu lieu en mars 2015 © MaxPPP
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.