le Pape François et François Hollande en visite au Vatican
le Pape François et François Hollande en visite au Vatican © REUTERS/Alessandro Bianchi

Le Président et le pape François se sont entretenus vendredi matin au Vatican, une première rencontre délicate sur des sujets comme la fin de vie et l'avortement. Le Vatican a expliqué que ces sujets avaient été "examinés".

Le Saint-Siège a cité quatre domaines, sujets de vifs débats en France : "la famille", "la bioéthique", "le respect des communautés religieuses" et la "protection des lieux de culte".

Le président a assuré, lors de sa conférence de presse, que "la France défendait partout la liberté religieuse".

François Hollande

La France c'est la patrie de la liberté de conscience, de conviction

François Hollande a insisté sur le rôle du Saint-Siège dans les négociations de paix sur la Syrie, émettant le souhait que le Vatican reçoive l'opposition syrienne.

Au terme d'une première rencontre avec le pape François, dont il a salué la "simplicité rayonnante", le chef de l'Etat a invité le saint-père à venir en France "quand il le voudrait". François Hollande a dit se retrouver avec le pape autour de la "défense de la dignité humaine". Il a répondu à l'inquiétude sur les récentes profanations d'églises en évoquant "la même détermination par rapport à tous les actes, sans distinction", contre les lieux de culte.

A Rome, François Hollande était accompagné de Manuel Valls, le ministre de Cultes, entre autres fonctions, et de Nicolas Hulot, l'envoyé spécial du président pour la protection de la planète et François Hollande s'est aussi félicité de pouvoir compter sur son soutien pour la recherche d'un accord lors de la conférence sur le réchauffement climatique prévue à Paris en décembre 2015. La rencontre avec le Pape a duré trente cinq minutes et a été suivie d'une autre avec le secrétaire d'Etat du Vatican

Les explications d'Anaïs Feuga

La rencontre a été chaleureuse, dit-on, même si on a parlé des "sujets qui fâchent"...

Antoine Marie Izoard, spécialiste du Vatican, directeur de l'agence i-média à Rome, était l'invité de Claire Servajean

Dans la délégation française, le pape a salué avec chaleur le père Georges Vandenbeusch, qui a passé plusieurs mois en captivité entre le Cameroun et le Nigeria fin 2013. "Je suis très heureux", a dit en français le Pape, qui a plus tard pris le prêtre dans ses bras.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.