François Hollande et le Premier ministre indien Narendra Modi
François Hollande et le Premier ministre indien Narendra Modi © Radio France / Adnan Abidi

En visite en Inde, le président français a signé un protocole d'accord sur l'achat de 36 avions Rafale, pour un prix encore à négocier. Il annonce également l'ouverture de discussions pour la vente de six réacteurs de nouvelle génération EPR à l'Inde.

Sur la question des Rafale, fabriqués par Dassault Aviation, les questions financières sont encore à régler "dans les prochains jours", selon le président français et le Premier ministre indien Narendra Modi."Ce protocole d'accord est une étape décisive pour que l'Inde puisse acquérir ces avions. Il reste l'aspect financier" qui devrait prendre "quelques jours", assure François Hollande dans une annonce commune.

New Delhi avait annoncé en 2015 son intention d'acheter ses appareils que la France a peiné à vendre à l'export pendant des années. Le contrat est estimé à 8,3 milliards d'euros.

La France espère également conclure "d'ici un an" la vente de six réacteurs de nouvelle génération EPR , construits par Areva. Ils doivent être construits à la centrale de Jaitapur, dans l'état indien du Maharashtra. Les négociations étaient jusqu'ici ralenties par des questions de prix et la récente annonce de la prise de contrôle par EDF des réacteurs nucléaires d'Areva.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.