Vladimir Poutine à son arrivée au G20 à Brisbane
Vladimir Poutine à son arrivée au G20 à Brisbane © Reuters / Alain Jocard

Non, assure son porte-parole, contredisant les informations de sa propre délégation sur un départ anticipé du président russe. Vladimir Poutine aurait bien l'intention de participer "à tous les évènements" du sommet de Brisbane, en Australie.

Un membre de la délégation russe avait pourtant indiqué un peu plus tôt que Poutine envisageait de boycotter une réunion de travail prévue dimanche dans le cadre du sommet et d'avancer son départ. Version démentie officiellement par le porte-parole du président russe. Il devrait toutefois manquer un déjeuner officiel prévu dimanche à 12h30 (heure locale), qu'il considère comme "une sorte de divertissement".

Bref Vladimir Poutine semble déjà sur le départ, Cyril Graziani

Vladimir Poutine est isolé à Brisbane, où le conflit en Ukraine éclipse les autres sujets inscrits à l'ordre du jour du G20. Le président américain Barack Obama s'est dit décidé "à s'opposer à l'agression russe contre l'Ukraine, qui représente une menace pour le monde". La chancelière allemande Angela Merkel a quant à elle annoncé que l'Union européenne envisageait d'infliger de nouvelles sanctions financières à des personnalités russes.

L'Ukraine, épine dans le pied du G20

La Russie assure de son côté qu'elle ne laissera pas le gouvernement ukrainien "détruire" ses adversaires et ses opposants politiques dans l'est du pays.

"La chose la plus importante est de ne pas avoir une vue unilatérale de ce problème", explique Vladimir Poutine dans une interview qui sera publiée dimanche. "Aujourd'hui, des combats se déroulent dans l'est de l'Ukraine, le gouvernement ukrainien a déployé des troupes là-bas. Des missiles ont été tirés. Mais cela a-t-il été mentionné ? Non, il n'y a pas eu un mot à ce sujet."

A Brisbane, où se tient le sommet du G20, la Russie, qui dément toute implication dans la nouvelle escalade en cours en Ukraine, s'est retrouvée sur le banc des accusés.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.