après le cessez-le-feu à gaza, le scepticisme prévaut en israël
après le cessez-le-feu à gaza, le scepticisme prévaut en israël © reuters

On le sait, le conflit à Gaza a fait plus de 2.000 morts parmi les Palestiniens. Mais il a aussi fait plus de 10.000 blessés, pour certains amputés, handicapés à vie. Pour les ONG sur place, la fin de l'opération israélienne n'est que le début. Sur son lit d'hopital, le corps recouvert de bandages, Mohammed Abedlkarim, 38 ans, se remet lentement d'une dernière opération. Il a été frappé le 30 juillet dernier à Cheyjaia par un drone israélien qui a tué 3 de ses enfants. "Le missile m'a coupé la jambe", raconte t-il. Il a aussi touché son bras. Et son estomac.

Ce jour là, il y a eu 200 blessés et 50 d'entre eux ont été amputés, de la jambe ou de la main.

On estime qu'environ 1000 palestiniens seront handicapés à vie. Une charge extrêmement lourdes pour les autorités de Gaza qui manque de prothèses, de chaise roulante, de kinésithérapeutes. Plusieurs ONG, comme Handicap International, sont à pied d'oeuvre pour prendre en charge ces blessés graves.Le bilan des morts et des blessés de la guerre pourrait encore s'alourdir. Car des dizaines de bombes israéliennes n'ont pas encore explosé, enfouies sous des tonnes de gravat.

Le Hamas ne compte pas déposer les armes

La paix est toujours fragile au Proche-Orient. Le chef du mouvement islamiste palestinien, réfugié au Qatar, assurait ce jeudi qu'il ne renoncerait pas à la résistance contre Israël tant qu'il n'aura pas atteint ses objectifs.

Ce n'est pas la fin. Ce n'est qu'une étape importante en vue de la réalisation de nos objectifs. Nous savons qu'Israël est fort et aidé par la communauté internationale. Mais nous n'allons pas brider notre rêve ni faire de compromis sur nos demandes.

Qualifiant le cessez-le-feu conclu sous l'égide de l'Egypte de "victoire" pour le peuple palestinien, Khaled Mechaal a expliqué que les tirs de roquettes à l'origine du conflit avaient "contraint Israël à négocier avec nous". Au prix de centaines de morts et milliers de blessés..

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.