Les bombardements israéliens ont repris ce vendredi 8 août dans la bande de Gaza.
Les bombardements israéliens ont repris ce vendredi 8 août dans la bande de Gaza. © APAIMAGES/MAXPPP / Ashraf Amra

Au lendemain de la fin de la trêve, Israël a lancé plus de 20 raids aériens sur la bande de Gaza ce samedi matin. La médiation égyptienne se poursuit.

Israël n’a pas précisé quelles étaient les cibles visées. Mais depuis la reprise des bombardements, cinq Palestiniens sont morts ce samedi. Le porte-parole des services d’urgence palestiniens, Achraf al-Qodra, précise que «deux personnes ont été tuées dans une frappe sur le camp de Maghazi, dans le centre de la bande de Gaza". En outre, trois corps ont été sortis des décombres de la mosquée al-Qassam.

►►►LIRE AUSSI | Gaza : une fin de trêve meurtrière

Les Palestiniens ont, de leur côté, tiré quatre roquettes sur des villes du Sud israélien, sans faire ni dommages, ni blessés, selon un porte-parole de l’armée israélienne. Ce vendredi, Israël dit avoir compté 57 tirs de roquettes palestiniennes sur son territoire dans la journée.

Echec des négociations : les deux camps se renvoient la balle

La médiation égyptienne pour faire taire les armes se poursuit, pour l’instant sans grande avancée. Hier, la trêve a été rompue au terme de 72 heures de calme, signant l’échec des négociations sur une cessation durable des hostilités. La faute à Israël, selon les Palestiniens. La faute aux Palestiniens, selon le gouvernement israélien, qui se refuse toute discussion, tant que des roquettes seront tirées vers son territoire depuis Gaza.

Israël campe sur ses positions, malgré la demande de l'Onu de trouver une solution durable. L'analyse de la position de Benyamin Netanyahou, avec Benjamin Illy, depuis Jerusalem.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.