Vers l’offensive terrestre ou l’invasion ? L’armée israélienne a lancé cette nuit 160 raids aériens sur la bande de Gaza. Bilan, 28 morts, dont 2 femmes et 5 enfants. Les tirs de roquettes du Hamas ont touché Jérusalem, Haïfa et Tel-Aviv.

israël bombarde la bande de gaza
israël bombarde la bande de gaza © reuters

L’opération israélienne s’appelle « bordure de protection », elle vise à faire cesser les tirs de roquette du Hamas qui ,selon Israël, détiendrait un arsenal de plus de 100 000 pièces.

Israël n’est pas avide de guerre mais la sécurité de nos citoyens est notre première considération a déclaré hier le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

En cause, les tirs qui, pour la première fois, mettent en danger les villes israéliennes du nord du pays. 4 roquettes ont touché Jérusalem, au moins 5 autres ont été interceptées avant de toucher Tel-Aviv et sa banlieue, le Hamas revendique 1 tir sur Haïfa. Tous les abris anti-aériens ont été ouverts à Jérusalem comme à Tel-Aviv.

Les 40 000 réservistes israéliens ont été rappelés en prévision d’une prochaine offensive au sol. Des transports de troupes, des chars, des blindés sont déployés aux abords de Gaza.

La Ligue Arabe appelle à une réunion urgente du conseil de sécurité de l’ONU. Le président palestinien Mahmoud Abbas demande la fin immédiate de ces opérations mais le retour au calme et la retenue semblent improbables de part et d’autre.

C’est un crime de guerre horrible… tous les israéliens sont désormais des cibles légitimes a déclaré le Hamas

Vaste opération militaire sur la bande de Gaza
Vaste opération militaire sur la bande de Gaza © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.