Le géant américain met en garde le gouvernement français dans un courrier. Il explique que si une taxe lui est imposée par la France, Google cessera tout simplement de référencer les médias du pays. Explications d'Alexandra Ackoun.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.