Le froid est de retour dans de nombreuses régions d'Europe. Cela provoque le déclenchement du plan "grand froid" à Paris et les craintes des agriculteurs. En Grande-Bretagne certains vols ont été annulés.

Vague de froid en Allemagne à  Goehren, juste avant le début du printemps
Vague de froid en Allemagne à Goehren, juste avant le début du printemps © AFP / STEFAN SAUER / dpa-Zentralbild / DPA

Un vaste anticyclone centré sur la Norvège et une dépression en Méditerranée provoquent un vent de nord-est froid. Le froid arrive par le nord-est avec des températures qui chutent par rapport à hier de 10°C.

Deux skieurs, un Français et un Suisse, sont morts et deux autres Français sont portés disparus après une avalanche survenue vendredi sur la commune de Riddes, dans le canton du Valais en Suisse.

Le plan "grand froid" est réactivé à Paris

850 places d'hébergements supplémentaires sont ouvertes à partir de ce samedi à Paris grâce à la réactivation du plan grand froid selon Eric Pliez, le président du Samu social de Paris, qui gère le 115. 

Cela porte à un peu plus de 1900 le nombre de personnes prise en charge dans les dispositifs hivernaux temporaires.                      

Cela devrait permettre d'améliorer la prise en charge des personnes à la rue, alors que la nuit dernière, tous n'avaient pas pu être pris en charge dans la capitale.                      "La nuit dernière, une soixantaine d'hommes isolés n'ont pas pu être pris en charge, mais je pense que ça ira mieux ce soir avec ces nouvelles places qui ouvrent", a dit Eric Pliez.

Danger pour les cultures

Les producteurs de fruits et de légumes ne sont "pas à l'abri d'une nouvelle catastrophe" en raison du retour sur la France, à partir de dimanche, d'une vague de froid et de températures négatives, selon Jacques Rouchaussé. Le président de "Légumes de France", la fédération française des producteurs de légumes, a dit son inquiétude, essentiellement celles du nord et du centre de la France, et notamment pour les arbres fruitiers du sud de la France qui pourraient souffrir de ce retour du gel.

La difficulté vient surtout de l'amplitude des changements de températures, sans qu'il y ait de parades vraiment efficaces. 

Toutes les cultures sont concernées, mais surtout celles qui sont directement à l'extérieur, comme les salades.

Moins 8 degrés en Grande-Bretagne

Plus de 115 vols ont été annulés samedi au départ ou à l'arrivée de l'aéroport londonien d'Heathrow suite à des intempéries touchant le Royaume-Uni, qui ont également entraîné l'annulation de manifestations sportives prévues durant le week-end.  

Ces annulations de vols concernent principalement des vols court-courriers, mais des liaisons vers New York ou Chicago ont également été supprimées. A Gatwick, l'autre principal aéroport londonien, un porte-parole a indiqué que trois vols avaient été annulés, un au départ et deux à l'arrivée.  Le Met Office, le service public britannique de prévisions météorologiques, a émis une alerte orange (troisième niveau sur quatre) à la neige et au verglas dans plusieurs régions d'Angleterre .   

La majeure partie du territoire britannique est par ailleurs concerné par une alerte jaune (deuxième niveau sur quatre) pour vent ou neige et verglas entre samedi 04H00 GMT et dimanche 10H00 GMT.

Cette nouvelle vague de froid n'est néanmoins pas comparable avec la précédente survenue début mars et qui avait été surnommée "La Bête venue de l'Est" par les médias britanniques.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.