L'ancien producteur de films Harvey Weinstein a été formellement inculpé ce vendredi à New-York. Laissé libre en échange d'un million de dollars de caution, il est inculpé pour deux affaires en particulier.

Harvey Weinstein, ce 25 mai à New York
Harvey Weinstein, ce 25 mai à New York © AFP / Steven Hirsch / POOL

Il est arrivé au siège de la police en tout début de matinée, vendredi matin, et en est ressorti une heure et demi plus tard, menottes aux poignets, escorté par des policiers, devant les caméras et de nombreux juristes. À 66 ans, l'ancien producteur de cinéma Harvey Weinstein a été formellement inculpé de viol, d'agression sexuelle et de comportement déplacé dans deux affaires différentes.

Sept mois après les premières accusations

Harvey Weinstein est sorti libre de son inculpation : selon le New York Times, ses avocats ont réussi à négocier une libération sous caution, en échange d'un million de dollars, du port d'un bracelet électronique et de la remise de son passeport. Il avait annoncé dès la veille qu'il allait se rendre à la police new-yorkaise. Il plaidera non coupable, et nie le fait que ces relations n'étaient pas consenties.

Cette première inculpation survient plus de sept mois après les premières accusations. Les premières allégations remontaient au 5 octobre 2017, et étaient étayées de témoignages accusant le producteur, alors l'un des hommes les plus puissants du cinéma mondial, d'avoir commis des agressions sexuelles sur une trentaine d'années.

Deux affaires retenues pour l'instant

En quelques semaines, la liste s'est allongée à près de 100 femmes qui ont déclaré avoir été harcelées ou agressées sexuellement par Harvey Weinstein, et 14 d'entre elles ont déclaré avoir été violées. Parmi les femmes qui ont porté des accusations, figurent de nombreuses comédiennes de premier plan, comme Asia Argento, Rosanna Arquette, Angelina Jolie, Rose McGowan, Léa Seydoux, Emma De Caunes ou Cara Delevingne.

Mais sur toutes ces affaires, la police new-yorkaise n'en a retenu que deux pour inculper formellement le producteur déchu, sans donner l'identité des deux plaignantes. Selon la presse, il s'agit notamment de l'actrice Lucia Evans, qui avait affirmé que Weinstein l'avait forcée à lui faire une fellation, en 2004. Déjà à l'époque, la police n'avait ouvert le dossier que le 3 novembre, soit près d'un mois après les premières accusations, avec la plainte de l'actrice Paz de la Huerta, qui disait avoir été violée deux fois par le producteur.

Une fortune qui a fondu ?

Sept mois après, qu'est devenu Weinstein ? Selon le New-York Times, après avoir été évincé de sa propre société de production - qui a déposé le bilan le 19 mars dernier - et exclu de l'Académie des Oscars, il s'est retiré et est actuellement soigné pour son addiction au sexe dans un établissement spécialisé, en Arizona.

En parallèle, sa fortune, qui était estimée jusqu'à 300 millions de dollars avant l'affaire, a été amputée par les frais d'avocat et de divorce. Il s'est d'ores et déjà séparé de cinq de ses propriétés, des ventes qui lui ont permis de dégager plusieurs dizaines de millions de dollars.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.