Alors que les tensions sont encore montées d'un cran avec le tir du plus puissant missile nord-coréen, l'Etat américain d'Hawaï ressort un équipement de la Guerre froide destiné à prévenir sa population en cas d'attaque nucléaire.

Hawaï réactive son système d'alerte en cas d'attaque nucléaire
Hawaï réactive son système d'alerte en cas d'attaque nucléaire © AFP / DU BOISBERRANGER Jean / hemis.fr / Hemis

L'archipel d'Hawaï va effectuer ce vendredi 1er décembre un test sur tout son territoire pour prévenir ses 1,4 millions d'habitants d'une attaque nucléaire imminente. Ce système d'alarme  avait déjà été utilisé pendant la guerre froide et l'archipel n'avait plus testé ce dispositf depuis les années 90.

Selon le gouverneur de Hawaï :

Il est impératif en cette période de se préparer à n'importe quelle catastrophe, y compris une attaque nucléaire. 

Les autorités affirment toutefois qu'une attaque nucléaire nord-coréenne est peu probable. 

Un son gémissant

La sirène prévenant d'une attaque sera un son plaintif, long et sourd de 50 secondes. Il succèdera au test mensuel des sirènes destiné habituellement à prévenir les habitants d'un risque d'ouragan ou de tsunami. 

La dernière fois que les habitants de Hawaï ont entendu cette sirène, c'était au milieu des années après l'avertissement sur la guerre froide. 

Nous avons arrêté d'utiliser cette sirène dans les années 90, après que la guerre froide se soit terminée fin des années 80. A ce moment-là, nous n'en n'avions plus besoin. 

►REGARDER | La video des autorités de l'Etat de Hawaï  annonçant les mesures à prendre en cas d'attaque nucléaire

Mise en place de tout un dispositif  d'alerte

Depuis plusieurs semaines, les autorités de Hawaï discutaient du sujet. Désormais, Hawaï répètera son test le premier jour ouvré de chaque mois. Des messages d'alerte seront également inscrits au bas des écrans télé et des sms seront envoyés sur tous les smartphones. 

Après l'alerte, la population a environ douze minutes pour partir se mettre à l'abri. Les consignes sont de rentrer à l'intérieur, rester à l'intérieur et de s'assurer qu'ils disposent de suffisamment de nourriture et de boisson pour tenir 14 jours à l'intérieur

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.