Hillary Clinton est devenue mardi, à 68 ans, la première femme candidate démocrate à la Maison Blanche. Elle a salué une étape historique pour les femmes.

Hillary Clinton, première femme désignée candidate à la Maison Blanche chez les démocrates
Hillary Clinton, première femme désignée candidate à la Maison Blanche chez les démocrates © Reuters / Mark Kauzlarich

C'est une grande première pour le pays, où jusqu'ici l'élection présidentielle ne s'était jamais jouée qu'entre hommes : Hillary Clinton est devenue cette nuit officiellement la candidate démocrate face au républicain Donald Trump.

L'ancienne Première dame a décroché mardi l'investiture de son parti après une tentative infructueuse il y a 8 ans face à Barack Obama. Et -tout un symbole- c'est Bernie Sanders, son irréductible adversaire de la campagne des primaires, qui l'a annoncé. "Je recommande qu'Hillary Clinton soit sélectionnée en tant que candidate du Parti démocrate pour devenir présidente des Etats-Unis", a lancé le sénateur du Vermont, provoquant les vivats de la foule réunie au Wells Fargo Center.

"Un jour de 1971, j'ai rencontré une fille"

Son époux Bill Clinton, président de 1993 à 2001, s'est lui aussi longuement exprimé, évoquant leur rencontre, leurs engagements et leur vie de couple, alternant le rappel de souvenirs personnels et les traits d'humour."Si vous aviez pu vous asseoir là où je m'assieds et si vous aviez pu entendre ce que j'ai entendu à chaque dîner, chaque déjeuner, à chaque promenade, vous diriez que cette femme ne peut jamais se satisfaire du statu quo, quel que soit le sujet", a déclaré l'ancien président. "Elle veut toujours porter le ballon vers l'avant, voilà qui elle est", a-t-il ajouté avant d'être chaudement applaudi par la foule et d'être remplacé à la tribune par l'actrice Meryl Streep qui n'a pas caché sa satisfaction de voir une femme enfin désignée.

Un coup sans précédent au plafond de verre

"Quelle journée et quelle soirée extraordinaires !", a lancé Hillary Clinton depuis dans une vidéo retransmise en direct dans la salle accueillant la convention démocrate à Philadelphie. "Je n'arrive pas à croire que nous venons d'asséner un coup sans précédent au plafond de verre", a-t-elle ajouté, utilisant une image qui désigne les barrières invisibles qui entravent la carrière des femmes.

"Merci à vous et à tous ceux qui se sont tant battus pour que cela soit possible", a-t-elle lancé à l'attention des quelques 5.000 délégués démocrates réunis dans l'enceinte du Wells Fargo Center.

Si des petites filles ont veillé ce soir pour regarder, je voudrais leur dire que je deviendrais peut-être la première femme présidente, mais que l'une d'entre vous sera la prochaine" (Hillary Clinton)

►À Philadelphie, le reportage d'Elise Delève

1'27

►À Philadelphie, le reportage d'Elise Delève

Par Elise Delève

"Hillary" acceptera formellement sa nomination jeudi soir en clôture de la convention démocrate, avant de repartir en campagne dès le lendemain avec son colistier Tim Kaine pour espérer l'emporter le 8 novembre face au républicain Donald Trump.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.