Vladimir Poutine est souvent mis en cause par les associations de défense des droits de l'Homme
Vladimir Poutine est souvent mis en cause par les associations de défense des droits de l'Homme © Radio France

François Hollande et Vladimir Poutine se sont rencontrés ce samedi après-midi à l'aéroport moscovite de Vnoukovo lors d'une escale imprévue du président français de retour d'un voyage au Kazakhstan. Au début de cet entretien, en présence de la presse, le président français a souligné qu'il souhaitait discuter de la crise en Ukraine et a estimé que la Russie et la France pouvaient trouver une "solution nécessaire".

Vladimir Poutine a dit espérer lui que cette brève visite contribuerait à résoudre de nombreuses questions en suspens.

Une ambiance un peu plus détendue que d'habitude : récit d'une escale avec Gaëlle Joly

A Astana, François Hollande avait invité vendredi le chef du Kremlin à se "tourner vers l'avenir" pour faire baisser la tension dans le dossier ukrainien, dont dépend notamment la livraison de deux navires français Mistral.

"Une désescalade du conflit est indispensable ": le reportage de Jean-Didier Revoin

D'après les Nations unies, plus de 4.300 personnes ont été tuées dans l'est de l'Ukraine depuis l'éclatement d'une rébellion séparatiste pro-russe en avril dernier, peu après l'annexion de la Crimée par la Russie. Les autorités de Kiev accusent Moscou de soutenir directement les séparatistes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.